7

Critique de Landlord and prince

par Pois0n le lun. 23 janv. 2023 Staff

Rédiger une critique
Ne jamais juger un recueil à sa première histoire...

« Landlord and Prince » est un recueil de trois histoires. La première, très courte, occupe une grosse vingtaine de pages, la seconde, le double sur deux chapitres, et la dernière, toute la seconde moitié du livre.

Évidemment, le développement scénaristique de chacune va de paire avec son épaisseur : « Mieux que prévu » n'est donc pas un premier contact des plus engageants, car en plus d'une histoire relativement expédiée entre deux collègues de bureau tout sauf en bons termes et des blagues de puceau très lourdes, il faut aussi composer avec un graphisme... en toute honnêteté, franchement moche. C'est aussi la seule histoire avec une scène de sexe vraiment explicite... il faut dire que tout le scénario tourne autour de ça.

Grosse surprise, donc, en arrivant à « Forever Love » : le trait est nettement plus joli, et l'histoire, toute entière tournée vers les sentiments. Un jeune homme de vingt-cinq ans traîne depuis toujours son béguin pour un scientifique excentrique. Adolescent, il avait déjà tenté sa chance... pour se faire gentiment éconduire. Mais le temps a passé et il compte bien le prouver à celui qu'il aime toujours.

La différence d'âge aurait pu être glauque, mais ce n'est pas le cas : les protagonistes sont tous les deux bien adultes, en outre, c'est le plus âgé qui freine. Il y a beaucoup de douceur dans cette histoire, avec une pointe d'amertume par dessus, qui présage déjà de l'ambiance...

... dans « Le proprio et le gigolo ». Autant prévenir, le résumé de la couverture spoile allègrement la plus grande partie de l'histoire, ce qui est un peu dommage, étant donné que ce qui fait son charme, c'est son développement lent. Il fallait bien ça pour que les personnages apprennent à se connaître, se découvrent des points communs... le principal étant la solitude, la vraie, celle de l'abandon sans attaches. La fin est un peu confuse, avec un flash-back inutile (pas dans les informations qu'il dévoile, mais plutôt dans le procédé lui-même).

Il y a un véritable gouffre entre la première histoire et les deux suivantes, aussi bien sur le plan graphique que dans le ton des récits. Il serait donc sacrément dommage de s'arrêter là, car Landlord and Prince offre surtout deux très jolies romances toutes douces.

En bref

Etonnante surprise que ce recueil, dans le sens positif du terme, avec deux très bonnes romances passé une histoire courte peu emballante.

7
Positif

L'atmosphère toute douce

Les sentiments au cœur des récits

Une narration qui prend le temps qu'il faut

Finalement, c'est plutôt joli...

Negatif

... sauf dans la première histoire

Pois0n Suivre Pois0n Toutes ses critiques (302)
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)