7

Critique de Millenium darling #2

par Tampopo24 le lun. 23 janv. 2023 Staff

Rédiger une critique
Cyberpunk BL ? Ou peut-être pas !

Avec son deuxième tome encore plus déjanté, Millenium Darling ne freine pas mais continue d'accélérer dans sa proposition totalement loufoque et surprenante d'un univers de cyberpunk à la mode ero-guro comique. Original !

Pour qui aime les ambiances old school, les dialogues à double sens, les planches pleines de références, ce deuxième volet est vraiment un petit régal. Mais pour qui aimerait une intrigue lisible et fluide, c'est un peu moins le cas tant tellement d'agrégats viennent s'ajouter à l'intrigue et parfois de manière un peu forcée.

Midori Iwasawa, avec l'humour qu'on lui connaît désormais, continue sa désopilante parodie et nous emmène dans ce tome à la rencontre de la belle-famille d'Ippei, à savoir le père d'adoption de Gin'Iro, un yakuza notoire. L'autrice nous embarque encore dans des pages surprenantes où se mélange une jubilatoire parodie de l'univers des yakuzas et des révélations sur les fondamentaux de l'univers de l'histoire, à savoir la but de Neiron, leur grand ennemi. C'est loufoque, foutraque et totalement barré. Tout s'y mélange : violence de l'univers des yakuzas, combats à la mise en scène pleine d'humour, tendre émotion décalée entre un jeune éphèbe et son protecteur. On a l'impression que l'autrice tort chaque élément qui se serait voulu un tant soit peu sérieux. C'est très drôle mais aussi un brin malaisant et malvenu parfois tant elle va loin en flirtant avec les codes des genres.

Cependant passé ces chapitres où sommes toute l'histoire avance par les révélations qui sont faites sur le passé de Gin'Iro, sa famille et les liens de ceux-ci avec Neiron, ainsi que les éclaircissements qu'ils apportent sur le but de ce dernier, les chapitres qui suivent sont plus anecdotiques. On a l'impression que la mangaka ne sait pas trop où elle va. Elle accumule des éléments qui font très peu sens entre eux et donne un sentiment de fourre-tout. Elle parle de la précarité de la situation des héros, de leur besoin d'argent, de la peur d'Ippei quant au devenir de Gin'Iro et son magatama et bien sûr un mécananthrope apparaît pour semer encore plus la pagaille. Mais cela manque vraiment trop de ligne clair pour moi même si j'aime son humour et tout ce qu'elle détourne et sous-entend ici.

J'ai à nouveau pris plaisir au décor très marqué années 80 du titre et tout ce que cela a éveillé en moi en terme de référence. J'ai adoré l'humour de l'autrice qui est tellement barrée et décalée et ose tout, mais vraiment tout ! J'ai aimé continuer à suivre la drôle de dynamique entre nos héros où on flirte tellement avec les codes du boys love en mode ero-guro et presque BDSM. C'est une oeuvre vraiment atypique. Mais je ressens aussi une certaine frustration quant au manque de lisibilité de l'ensemble causé par le côté fourre-tout au bout d'un moment que ça prend. L'autrice se fait plaisir, c'est bien, mais il serait bien qu'elle nous fasse plaisir aussi en dégageant une ligne et une direction claire à son propos.

En bref

Rendez-vous au printemps 2023 pour le tome 3 !

7
Positif

Une autrice qui continue à jouer sur les limites et les codes des genres (Ero-Guro, BL, Cyberpunk...)

Un humour qui fait mouche

Un duo développé qui fonctionne à merveille

Quelques révélations sur le décor de l'histoire

Negatif

Un rythme moins entraînant

Des histoires parfois anecdotiques

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1000)
Autres critiques de Millenium darling
Boutique en ligne
4,01€
Boutique en ligne
4,01€
Boutique en ligne
4,01€
Boutique en ligne
4,01€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)