7

Critique de Alix #41

par vedge le lun. 20 févr. 2023 Staff

Rédiger une critique
Pax Romana

Ouvrir une BD d’Alix est pour moi semblable à un voyage dans l’enfance. Comme une madeleine de Proust, avec le personnage, reviennent les couleurs et les réminiscences, les après-midi, allongé, une pile d’Alix empruntés à la bibliothèque ou à un voisin du quartier en guise de série TV dont je feuilletais les épisodes. Avec Alix c’est une plongée la grande histoire de l’empire romain, avec un dessin très réaliste et détaillé, qui m’amenait pour la première fois si loin dans le temps et l’espace, vers des civilisations et des cultures inconnues. L’ai chaud de l’orient me fouettait le visage, les senteurs, les couleurs, je vivais et ressentait tout cela depuis mon lit, voyageur immobile d’une enfance sage et solitaire.

Aussi, quand un nouveau tome paraît, j’ai toujours très envie que la magie opère à nouveau, même un peu. Si j’ai été quelques fois déçu ces derniers temps, la reprise de la série par le duo d’auteurs est une réussite. Valérie MANGIN, historienne, qui a lancé en 2012 la série « Alix Senator » qui est remarquable et Chrys MILLIEN au dessin, depuis deux tomes, renouent avec ce qui fait l’essence de la série : un scénario robuste, sans être trop complexe pour viser un large public et une intrigue à rebondissements où les méchants ne sont pas toujours ceux que l’on pouvait penser à priori. Les valeurs portées par Alix, de droiture, de respect de l’adversaire, de courage et de défense des plus faibles sont aussi au rendez-vous.

On assiste ici, en Macédoine, à un conflit opposant le gouverneur romain de la région, à une jeune fille, descendante d’Alexandre, qui souhaite redonner la liberté et l’indépendance à son pays. Tandis que des femmes sont enlevées, tuées même, la tension monte entre les citoyens et le gouverneur. Celui-ci, remis en cause dans son pouvoir, décide de faire respecter la « Pax Romana », la paix romaine, à tout prix, même celui du sang. Mais Alix veille et trouvera le moyen de libérer son ami Enak, prisonnier des Amazones, et de faire jaillir la vérité. Un bon tome de la série.

Alix, une fois encore doit faire preuve d’intelligence et de persévérance pour libérer son ami Enak, prisonnier des Amazones, et restaurer la vérité concernant les vrais coupables d’un sinistre complot.

En bref

Alix, une fois encore doit faire preuve d’intelligence et de persévérance pour libérer son ami Enak, prisonnier des Amazones, et restaurer la vérité concernant les vrais coupables d’un sinistre complot.

7
Positif

Respect des lignes de forces de la série, au scénario et au dessin

Negatif

vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2703)
Autres critiques de Alix
7
Alix T.42

Alix T.42 Staff

Lire la critique de Alix T.42

7
Alix T.38

Alix T.38 Staff

Lire la critique de Alix T.38

Boutique en ligne
12,50€
Boutique en ligne
12,50€
Boutique en ligne
12,50€
Boutique en ligne
12,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)