8

Critique de Diamond in the rough #4

par MassLunar le dim. 12 mars 2023 Staff

Rédiger une critique
Sur la voie de l'enfant des pierres

Diamond in the rough continue son petit bonhomme de shonen classique mais toujours aussi agréable à suivre avec un tome 4 qui vient clôturer le combat contre Kurotobi et Yukari tout en ouvrant un nouvel arc.

Kai s'est réveillé de sa pétrification non sans avoir gagné quelques compétences supplémentaires. Son passage dans ce monde abstrait qu'est la Veine lui aura permis de débloquer un certain potentiel afin de faire face au véneneux Kurotobi et de venir en aider à son professeur. Le combat est épique par le biais de cette union maitre/élève qui utilise leurs pouvoirs et une bonne stratégie d'équipe afin de battre Kurotobi. 

De son côté, la jeune minéralogiste à l'oeil-de-tigre Kô montre ses talents au combats face à la mangeuse de pierre Yukari. Celle qui complexait en raison de la nature commune de sa pierre dévoile une autre facette de ses techniques. Cela fait plaisir de voir un personnage féminin dans un shonen qui est capable de faire jeu égal avec le héros sans se cantonner au rôle de demoiselle en détresse ou de talent dormant. 

Après cette suite de combat dont je tairai l'issue ( plutôt innatendue d'ailleurs  pour l'un des deux ennemis), notre groupe de minéralogistes se lancent sur la quête d'étranges vestiges dans le but de trouver des informations quand à un mythe appelé l'enfant des pierres. A partir de là, l'intrigue continue d'élargir son ambition en promettant différents voyages autour des quatre coins de ce petit monde de fantasy concocté par Nao Sasaki.

Bien sûr, Diamond in the Rough ne bouleverse pas les codes du shonen. On notera quelques solides impressions de déjà-vu comme le passé dramatique du méchant qui se révèle être un pauvre solitaire mis à l'écart de la société des minéralogistes. Un passé dramatique qui rappelera aisément certains bad guy issus d'autres shonen. Cela n'empêche pas le mangaka de traiter ses personnages avec une bonne humanité avec une réelle complicité entre les personnages, notamment Kai et Akeboshi. Ce volume met aussi en valeur un personnage un peu plus effacé et mystérieux , à savoir Kurogane, l'apprenti du forgeron Benito dont on va surement découvrir des secrets entourant son passé dans le prochain tome !

Comme dans les tomes précédents, Nao Sasaki nous offre un style bien équilibré qui mise aussi sur un certain émerveillement autour des environnements que traversent nos héros. Après la mine maritime d'Aonibi dirigé par l'un des douzes ( les plus puissants minéralogistes) , nos héros découvrent le village de Ryujin perché sur une petite colline rocheuse: un lieu tout en verticalité soigné par le dessin du mangaka. C'est la première étape de l'enquête sur le mythe de l'enfant des pierres et de nouvelles péripéties pour nos héros et pour les lecteurs qui se régalent de voir un shonen classique dans les grandes lignes mais pourvu d'un univers varié et agréable visuellement. 

En bref

Ce tome 4 clôture des combats tout en ouvrant l'intrigue sur une nouvelle voie à suivre; Une voie prometteuse qui promet de jolies découvertes. Diamond in the rough confirme encore son statut de shonen agréable et palpitant.

8
Positif

Le combat bien manoeuvré contre Kurotobie

Le début d'un nouvel arc palpitant

Un nouvel environnement toujours aussi soigné par le dessin de Nao Sasaki

Un shonen qui mérite un vrai coup de lecture

Negatif

Dans les grandes lignes, un scénario classique qui navigue un peu en terrain familier.

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (528)
Autres critiques de Diamond in the rough
Boutique en ligne
7,70€
Boutique en ligne
7,70€
Boutique en ligne
7,70€
Boutique en ligne
7,70€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)