6

Critique de Raspoutine le patriote #4

par Tampopo24 le dim. 7 mai 2023 Staff

Rédiger une critique
Chat, yokai et géopolitique

Quelle drôle de mise en scène d'Ito et Nagasaki dans ce Raspoutine patriote, qui effectivement regroupe les deux faces de la pièce mais nous offre un spectacle des plus déroutant et compliqué à suivre.

Les tomes se suivent et ne se ressemblent pas. En alternant les focus entre histoire présente et passée, histoire japonaise et russe, les auteurs nous perdent et de nous reperdent dans les méandres de ce scénario alambiqué auquel il faut vraiment s'accrocher. Et je dois avouer une nouvelle fois m'être sentie perdue à plusieurs reprises dans ce tome qui enchaîne des sortes de mini-chapitres de la vie du prisonnier qui semblent essentiels pour comprendre ce qu'il vit et a vécu mais qui ne s'imbriquent tellement pas ensemble que j'ai du mal à voir le tableau général et que je me sens perdue...

J'ai pourtant aimé chacun des tableaux parce qu'il apportait un éclairage intéressant sur l'histoire du Japon et/ou de la Russie, que ce soit dans un premier temps avec le trouble Comité du rouble sur des malversations financières où on nous explique par le menu comment des diplomates japonais usent et abusent du système pour blanchir de l'argent et s'enrichir. Mais étant peu au fait de telles manoeuvres, j'ai dû m'accrocher pour tout comprendre et suivre, et je ne suis pas sûre d'y avoir pleinement réussi. La narration assez absconse n'a pas aidé... Puis dans un second temps l'attaque faite à l'idéologie du néolibéralisme incarné par M Koizumi (premier ministre entre 2001 et 2006) fut cinglante, mais dans quel but par rapport à notre histoire ? Je cherche. Enfin, l'histoire d'Alberto, un étudiant du héros qui souffre de PTSD m'a permis de découvrir la guerre qu'il y avait eu entre l'URSS et l'Afghanistan entre 1979 et 1989. Pour finir, les auteurs reviennent à la questions des Territoires du nord, qui là sont l'objet de la série, ce qui m'a remis sur les rails, mais sans bien comprendre le lien avec tout ce qu'il y avait eu avant...

J'ai donc eu l'impression de suivre une suite de tableaux intéressants sur le passé des deux pays, sur l'état de ceux-ci, sur les idées et pensées qui les agitent, mais sans en comprendre le but réel ni la toile d'ensemble, tout me semblant assez disparate, ce qui est assez perturbant, je dois le dire. Connaissant très mal cette histoire récente, il m'a fallu également ingurgiter pas mal d'informations transmises par les auteurs de manière fort rébarbative, ce qui n'a pas rendu la lecture du plus agréables même si je suis quelqu'un de curieux. Cela m'amène donc à m'interroger sur l'intérêt des auteurs à avoir fait cela à part à montrer pour le Comité des roubles, un fonctionnement de la diplomatie, idem pour le chapitre sur les Territoires du nord, mais le reste...

En revanche, j'ai trouvé l'écriture de l'évolution de la relation entre notre héros détenu en prison et le procureur en charge de son affaire et de son interrogatoire intéressante et fine, derrière les effets un lourd de dramaturgie des dessins d'Ito, qui en fait des tonnes. Cela m'a amusé de voir utiliser pour cela des éléments du folklore japonais tel que les chats et les yokai dans des histoires fantastiques reposant sur le pouvoir des rêves. Les voir ensuite collaborer pour établir un procès verbal résultat d'un compromis de chacun est très intéressant pour témoigner du fonctionnement de la justice japonaise. Je suis donc assez curieuse de voir sur quoi cela va déboucher.

En bref

Sans cette narration qui cherche à forcer des informations historiques, politiques et géo-stratégiques pas toujours utiles à l'histoire, j'aurais passé un bon moment de lecture à en apprendre plus sur l'Histoire et le présent du Japon et de la Russie. En l'état, ce fut surtout lourd, alambiqué et pas toujours limpide, avec un but que je cherche encore sur certaines parties. C'est dommage parce que les informations délivrées, elles, sont fort intéressantes prises séparément, cela manque juste de clarté narrative dans le cadre de cette histoire présente.

6
Positif

Un titre riche en information sur l'histoire et la politique japonaise et russe

Un rapprochement stratégique intéressant entre le procureur et l'inculpé

Negatif

Une narration très lourde

Des chapitres dont je cherche l'intérêts par rapport à la série présente

Un flou narratif complet parfois

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1368)
Autres critiques de Raspoutine le patriote
Boutique en ligne
8,50€
Boutique en ligne
8,50€
Boutique en ligne
8,50€
Boutique en ligne
8,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)