9

Critique de Patience

par Auray le jeu. 25 mai 2023 Staff

Rédiger une critique
Patience, Jack !

Je suis complètement passé à côté de Daniel Clowes lors de ses parutions à l'époque aux Éditions Cornelius. Depuis, c'est Delcourt qui remet en avant, au fur et à mesure des mois, ses différentes œuvres. Après Ghost World, et, comme un gant pris de velours dans la fonte, en janvier 2023, Eightball, en avril, voici enfin Patience.

On ne s'étonne pas que Daniel Clowes peut être admiré par ses pairs comme Chris Ware (Jimmy Corrigan). Le dessin frappe tout de suite. On admire la clarté tout en ayant plein de petits détails à regarder. De plus, ici, on retrouve les années quatre-vingt, alors, forcément, on a, nous aussi, envie de voyager dans le temps en explorant toute la ville.

Et, c'est ce qui va arriver à Jack, le compagnon de Patience, en 2012. Sachez que ce livre est le dernier en date pour le moment de Daniel Clowes, écrit en 2016. Ça va, vous suivez ? Il va falloir, mais, c'est facile vous verrez !

Car, qui n'aime pas les histoires d'amour. Ceux qui sont allergiques ne partent pas, il y en a pour tous les goûts dans cette histoire de 178 pages. Justement, j'ai trouvé que c'était toute la force de ce récit, mélanger les genres.

Par exemple, lorsque Jack commence à paniquer et avoir une bonne dose de stress, et, il a de quoi, on peut avoir des cases à connotation horrifique. De plus, on remarque les codes du thriller notamment, lorsque l'on recherche inlassablement celui qui a fait du mal à cette jeune fille assez malchanceuse, quand même. Auparavant, il faut lire entre les lignes tout le côté social avec celle-ci, qui cumule vraiment les mauvaises rencontres, les sales boulots, dans un bled où l'on ne peut finalement jamais briller... sauf, dans les yeux de Jack !

« Et c'est là que mon histoire commence. »

En bref

Il faut particulièrement remercier aussi la nouvelle traduction d'Anne Capuron qui remet vraiment les textes en valeur. Je ne connais pas l'ancienne version, mais, ici, il est sûr que j'ai adoré les formulations choisies. Saviez-vous aussi que Patience a eu ses droits achetés pour une future adaptation cinématographique ? En attendant, vous pourrez redécouvrir l'univers d'un des plus grands de l'industrie des comics, toujours en mai, avec caricature et Pussey. De quoi tenir jusqu'à la fin d'année, où il y aura certainement de nouveaux titres.

9
Positif

Le retour en grâce de Daniel Clowes

Un très grand format

Des dessins épatants

Un scénario mêlant plusieurs genres de manière très réussie

Des voyages dans le temps, de l'amour...

Negatif

Il va falloir économiser pour tout acheter

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (937)
Boutique en ligne
28,50€
Boutique en ligne
28,50€
Boutique en ligne
28,50€
Boutique en ligne
28,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)