9

Critique de Wolverine #1

par Le Doc le ven. 25 août 2023 Staff

Rédiger une critique
Je suis le meilleur dans ma partie...

Historiquement, Wolverine est la deuxième mini-série publiée par Marvel, la première histoire parue sous ce format étant Le Tournoi des Champions. Vu la popularité du griffu, il n'était pas étonnant que le mutant soit le premier membre des X-Men à recevoir son titre solo. Chris Claremont voulait à tout prix travailler avec Frank Miller, qui était encore à l'oeuvre sur son cycle historique de Daredevil. Mais pour Miller, Wolverine n'était alors qu'un fou furieux psychotique, une caractérisation un peu trop unidimensionnelle, et il n'avait pas vraiment envie de travailler sur ce genre de personnage. Il a changé d'avis lorsque Claremont lui a expliqué qu'il voyait plus Logan comme un "samouraï déchu" et le résultat final est venu de leurs discussions sur ce qui est au coeur de celui qui se présente comme le meilleur dans sa partie...et ce qu'il fait de mieux n'est pas vraiment joli...

Après une scène dans les Rocheuses Canadiennes qui insiste efficacement sur la dualité humaine et sauvage du héros, Logan est appelé au Japon par un vieil ami des services secrets qui lui apprend que Mariko Yashida a été obligée de se marier pour respecter une dette d'honneur contractée par son père Lord Shingen, de retour après avoir été présumé mort. Amoureux de Mariko, Wolverine entre dans une colère noire et les choses ne s'arrangent pas lorsqu'il découvre que le mari en question est une ordure qui bat sa femme. Il est amené devant Lord Shingen pour un combat qui ne tourne pas en sa faveur. Le face-à-face est intense, violent et Logan échoue...

Balancé dans la rue comme un moins que rien, Logan fait la rencontre d'une certaine Yukio, qui travaille en secret pour Shingen. Yukio devait tuer Logan mais elle s'attache à lui et en tombe amoureuse, provoquant la colère de Shingen. Yukio manipule alors Logan pour qu'il se déchaîne sous les yeux de Mariko, horrifiée par son côté bestial. Le but de Claremont et de Miller était de le détruire psychologiquement parlant pour le faire évoluer et c'est très réussi. Cela passe par une série d'épreuves, des vérités difficiles à affronter et un combat décisif pour l'honneur aussi important pour le héros-titre que pour sa bien-aimée...

J'aime beaucoup le duo formé par Frank Miller et Joe Rubinstein. Les visages dessinés par le premier, l'énergie qui se dégage des nombreux combats, le découpage de l'action (la double page avec les ninjas dans l'épisode 2...pour ne citer qu'un exemple...est excellente), l'atmosphère des scènes nocturnes, des ruelles glauques...le travail sur les textures, les ombres (le final qui voit Logan et Mariko se déclarer à nouveau leur amour est superbe)...

Après tout ce qui s'est passé, la dernière page se referme sur un happy-end. Mais pour Logan et Mariko, le bonheur allait être de courte durée...

En bref

9
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1580)
Autres critiques de Wolverine
Boutique en ligne
36,00€
Boutique en ligne
36,00€
Boutique en ligne
36,00€
Boutique en ligne
36,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)