8

Critique de Renaissance #6

par vedge le jeu. 31 août 2023 Staff

Rédiger une critique
Le Genre humain

Le tome final de cette série de SF est l’occasion de revenir sur l’histoire proposée par ses auteurs. Au démarrage de la série il y a la Terre. Exsangue de ressources trop utilisées, polluée à l’extrême dans ses sols et ses océans, dépeuplée de la plupart des espèces éteintes par une surconsommation, submergée partout par la montée des eaux, assaillie par une succession de virus ; Exsangue. Sur cette terre future, les machines, libérées de leur asservissement à l’homme, sont devenus de redoutables adversaires souhaitant détruire l’humanité. Cette dernière vit donc en sursit sans avoir les moyens technologiques de réparer les dégâts et construire un futur.

Observée depuis l’espace, l’humanité, sauvée par ce qu’elle produit de mieux dans toutes les formes d’arts est sauvée par une coalition d’extraterrestres beaucoup plus évolués, nommé « le Complexe ». Ils débarquent à la rescousse sur terre, pour un projet de réparation et de reconstruction des conditions de vie, justement appelé « Renaissance ». Entre sauvegarde, exploitation, soumission, la perception de ces sauveurs-envahisseurs est diversement appréciée par le genre humain. Un complot de réfractaires, aidé par une race extraterrestre extérieure au Complexe prend forme et met en péril la renaissance de la terre. Des personnages, attachants, chacun avec sa propre histoire, louvoyant entre le respect de leurs lois, le respect de leur communauté et leur libre arbitre, essaient de déjouer le piège avant l’inéluctable. Car en proximité de la planète Mars un vaisseau est apparu, signe de guerre intergalactique ou d’abandon de l’humanité.

Au travers de cet excellent récit de SF que je vous invite à lire et même à avoir dans votre bibliothèque, c’est un questionnement plus complet et plus complexe sur le genre humain, entre sa soif d’immortalité entre autres par le transhumanisme, sa propension à détruire plutôt qu’à construire et sa peur de la différence, de l’inconnu qui se transforme trop souvent en haine. Une vision pessimiste peu éloignée néanmoins de la réalité.

Le final, en apothéose, dans un combat gigantesque et ses suites amène une lueur d’espoir. Alors, Science-Fiction ou anticipation ?

Cette excellente série relève le défit de parler, au travers d’une épopée interstellaire et au travers de peuples et de cultures extraterrestres, de ce qui est au cœur de l’humanité, avec ses bons et ses mauvais côtés.

En bref

Cette excellente série relève le défit de parler, au travers d’une épopée interstellaire et au travers de peuples et de cultures extraterrestres, de ce qui est au cœur de l’humanité, avec ses bons et ses mauvais côtés.

8
Positif

Un récit SF très bien construit qui incite au voyage et à l'introspection

Un univers graphique impressionnant

Une série en 6 tomes qui finie avec ce dernier

Negatif

Des séries filles à venir, préquelle ou autre, attention au respect de la qualité versus la quantité

vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2702)
Autres critiques de Renaissance
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)