7

Critique de Buck Danny Classic #10

par vedge le mar. 5 sept. 2023 Staff

Rédiger une critique
Sauvetage extrême

Ce tome 10 clos le diptyque initié avec le tome précédent. Pour rappel, des militaires et savants atomistes, disparus en pleine mer en 1951, sont pris en photo, sept ans plus tard, sue une base secrète Russe. Dans une période de guerre froide entre les USA et l’URSS, avec la menace de la bombe atomique, la possibilité de les récupérer peut être intéressante pour déterminer où en sont les russes dans leurs avancées. Buck a un ami, Sam Shepard, parmi les disparus. Il se porte donc volontaire pour mener l’expédition qui sera bien entendu plus mouvementée que prévu. En parallèle, Sonny tombe brusquement amoureux et souhaite immédiatement convoler. Un petit questionnement néanmoins de ma part concernant l’apparition de Soleimani le pas magnifique et sa bande, dont je ne perçois pas l’intérêt dans le cours du récit.

Que d’aventures et d’émotions, dans ce récit qui respecte tous les codes de la ligne claire au dessin et à la mise en page. Un dessin précis, qui nous permet de profiter des lignes des véhicules roulant et volant, des courses poursuites sur route ou en vol qui sont très bien mises en scène.

Un tome de clôture du diptyque animé, où l’espionnage, l’aventure et le cœur d’artichaut de Sonny permettent aux auteurs, scénaristes et dessinateur, de décliner les facettes de leur imagination et de leur talent.

En bref

Un tome de clôture du diptyque animé, où l’espionnage, l’aventure et le cœur d’artichaut de Sonny permettent aux auteurs, scénaristes et dessinateur, de décliner les facettes de leur imagination et de leur talent.

7
Positif

scénario et dessin dans la lignée de la série mère

Negatif

L'apparition de personnages et évènements secondaires non nécessaires

vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2703)
Autres critiques de Buck Danny Classic
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)