8

Critique de La forme des sentiments #2

par Tampopo24 le mar. 3 oct. 2023 Staff

Rédiger une critique
Famille de coeur

Comme je l'avais pressenti avec le tome 1, voici un diptyque plein d'émotion sur deux hommes en pleine reconstruction sans le savoir qui est allé droit à mon coeur. Bravo Homuro Mita ! 

Les histoires avec les enfants, c'est mon dada. Quand en plus ils s'en mêlent pour pousser leurs parents dans les bras d'un de l'autre, j'adore ! C'est cependant un chemin bien tortueux et semé d'embuches que nous propose Maika, la fille adoptive d'Ibuki. En effet, elle a du chemin à faire pour faire non pas succomber mais avancer les deux hommes de sa vie qui se mettent plein d'obstacles pour ne pas céder à leurs sentiments. 

J'ai aimé ce mélange de saga familiale, d'amitié et d'amour. C'était poignant de découvrir les parcours de vie d'Ibuki, Maika et Yuma, même si ce dernier s'est fait plus discret. L'histoire d'Ibuki suffisait déjà en terme d'émotion, avec cet homme qui, adolescent, a dû aider sa mère gravement malade et a fait une superbe rencontre qui changea sa vie, avant de perdre également cette personne. Ça peut faire un peu beaucoup mais je trouve que l'autrice est restée très juste côté émotion et c'est pour ça que ça a fonctionné.

J'ai beaucoup aimé la façon dont la mangaka a décrit l'importance des relations du coeur et non de la biologie. Elle nous dévoile ici avec pudeur une famille qui s'est construite dans la douleur et l'émotion mais surtout l'amour et l'entraide. Ce fut ainsi poignant de découvrir la véritable histoire de Maika et toutes ses implications sur son père Ibuki. Les mécanismes mis en branle sont connus, ils sont un peu accumulés d'ailleurs ici, mais ils provoquent un bel électrochoc également grâce à cette enfant pro-active et permet aux adultes de se poser les bonnes questions et enfin d'avance, eux, qui étaient un peu coincés dans leur vie.

J'ai donc adoré la force et la malice de Maika, la douceur et la justesse de Yuma, la fragilité et l'émotion d'Ibuki. Tout y était pour nous offrir un grand moment d'émotion et ce fut réussi de bout en bout, avec des questions fortes sur la famille de coeur, le mariage homosexuel ou encore les enfants dans les couples gays et le coming-out. Peut-être que j'aurais aimé que l'autrice s'attarde un peu plus sur le couple et nous montre quelques instants de vie à 2 ou plutôt à 3, mais c'est parce que je suis toujours gourmande face à des personnages que j'ai ainsi appris à aimer. Force m'est de reconnaître que tout le reste est bien dosé, des révélations, aux mécanismes de bascule, en passant pour les déclarations et les scènes romantiques, le tout dans un fort joli dessin dont les quelques instants en couleur m'ont totalement séduite, surtout la page d'intro du tome 1 <3

En bref

Tendre et douce romance sur fond de reconstruction et de famille de choix et non de sang, La forme des sentiments fut une lecture toute en émotion qui m'a touchée en plein coeur grâce aux émouvant parcours de vie ses héros et de "leur fille". Quand le mélo est bien dosé, je n'ai décidément rien contre et c'est le cas ici. Je suivrai l'autrice !

8
Positif

Un mélo bien dosé

Des révélations très émouvantes sur les familles d'Ibuki et Yuma

Une petite Maika très attachante

Une romance douce et touchante

Negatif

Un final un peu rapide

J'auraia aimé voir plus de scènes avec le couple formé

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1464)
Autres critiques de La forme des sentiments
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)