8

Critique de Meurtres dans le décagone #5

par Tampopo24 le dim. 15 oct. 2023 Staff

Rédiger une critique
Dernier coup de théâtre

Ultime volume d’un bel hommage aux romans policiers. On peut dire que le duo d’auteurs m’a vraiment menée par le bout du nez, tant je me suis laissée prendre par leur procédé. Bravo à eux !

Tome d’explication, celui-ci lève le voile sur tous les mystères de l’affaire : mobile, procédés, identité du coupable. J’ai été très surprise de ce dernier que je n’avais pas du tout deviné alors que les indices étaient bien là sous nos yeux. C’est en cela que je salue l’ingéniosité des auteurs d’avoir ainsi inclus leur coupable au sein des scènes sans qu’on s’en rendent compte. Ce tour de passe passe était simple mais pourtant très efficace, la preuve. Mais je comprends ce que veut dire l’auteur sur l’impossibilité de le porter tel quel à l’écran sans quoi son identité serait trop vite dévoilée.

Le mobile, lui, est plus classique et au final il recoupe ce qui avait été annoncé depuis le début. C’est une triste et cruelle histoire de vengeance. Mais c’est plutôt la révélation finale sur ce dernier qui lui donne tout son sel, toute sa profondeur et sa dramaturgie, pour ce coupable qui ne s’est jamais rêvé en assassin mais l’a été par la force des circonstances. C’était terriblement triste au final, des deux côtés d’ailleurs.

Enfin, les procédés, la mise en exécution du plan, sont également simple mais efficace et sont repris dans le détail ici, permettant de revenir sur chaque mort et ses circonstances : les raisons, la façon de faire prévue, l’exécution finale. On voit tout ce qui nous a échappé, ce qui nous était caché et ce qu’on aurait pu voir. Ça donne envie de tout relire pour tout recouper comme un détective. Les astuces sont très simples mais particulièrement efficace et notre meurtrier ne s’est pas embêté, il s’est inspiré de ce qu’il connaissait, comme quoi la science des romans policiers peut être une mine pour des tueurs. Il y avait d’ailleurs, il y a longtemps, un criminel qui s’était ainsi inspiré des romans d’Agatha Christie pour commettre ses méfaits, c’est documenté.

En bref

Au final, voici un roman policier très bien adapté en manga, avec une belle science de la mise en scène et de la dramaturgie, faisant monter la tension et les craintes de chapitres en chapitres jusqu’à la résolution finale. C’était prenant, stimulant et angoissant. J’ai aimé ce final explicatif mais aussi dramatique et touchant, ces dernières pages qui collent le frisson et font terriblement mal au coeur pour les victimes et le coupable. C’était une histoire déchirante mise en scène richement, me donnant envie de retrouver les auteurs dans d’autres aventures.

8
Positif

Un tome très révélateur

Une belle science de la mise en scène

Un dénouement poignant et dramatique

Des tours de passe passe donnant envie de tout relire

Des dessins superbes dans les décors et l'émotion

Negatif

Un ensemble assez classique

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1624)
Autres critiques de Meurtres dans le décagone
Boutique en ligne
8,20€
Boutique en ligne
8,20€
Boutique en ligne
8,20€
Boutique en ligne
8,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)