8

Critique de Douze

par MassLunar le dim. 10 déc. 2023 Staff

Rédiger une critique
Les douze coups de midi

Douze est un parfait petit thriller hivernal entre battle royale et Agatha Christie.

Au programme, douze assassins professionnels sont réunis dans un hôtel de luxe perdu les Alpes par un mystérieux génie du crime légendaire appelé l'Hydre. Discussions aimables (ou pas), dernier repas, café et cigare, minuit résonne, il est temps d'aller se coucher et surtout de se préparer à un lendemain des plus meurtriers. 

Au scénario, Herik Hanna (la série Detectives chez Delcourt) et Hervé Boivin au dessin ( WW2, Le sabre et l'épée...) concoctent un petit jeu de massacre fort sympathique en un seul tome qui a le mérite de faire passer un bon moment de lecture matinal malgré quelques zones d'ombres qui auraient gagnées à être étoffées par quelques pages supplémentaires. Plus d'épaisseur et encore plus d'écriture de fond, un petit manque pour ce thriller qui n'en reste pas moins un album délectable.

Signalons d'abord un très joli travail éditoriale avec cette couverture noire dorée qui donne un ton singulier à l'album. Le style de Boivin nous plonge dans une ambiance feutrée, presque cozy avant de se murer en fusillade endiablé et soutenue. Le cadre de l'hôtel de luxe sur le point de fermer ses portes est très bien exploitée comme le souligne l'apparition magistrale de cette future arène de combat au détour des premières planches. Au delà du dessin qui propose donc un cadre simple mais toujours efficace, ainsi qu'une galerie de personnages un peu archétypés mais mémorables, l'album est avant tout bien narré.

Le rythme en deux-temps débute par une première partie très versatile où chaque invité apporte sa touche personnelle avant de laisser place à l'action en passant par quelques séquences mémorables. Difficile de conduire une intrigue focalisée sur douze personnages et pourtant les auteurs y parviennnent grâce à un découpage bien réglé accompagné de planches maitrisés comme celles où les tueurs préparent leurs armes durant la même heure ou encore ce superbe plan en plongée sur un ultime repas tout en silence. L'album apporte ici et là une touche d'humour noir et un suspense élégant avec de faire éclater sa violence.

Bien sûr, l'intrigue rappelle un certain roman d'Agatha Christie, clin d'oeil souligné par le scénariste par le biais d'un roman lu par la tueuse du groupe mais aussi Tarantino et notamment son film Les Huit Salopards dont on relevé aussi cet humour noir et féroce. 

Encore une fois , quel dommage que cet album ne soit pas un peu plus étoffé. La partie  du massacre se déroule très, voire trop vite ce qui est un comble car certains tueurs qui ont l'air pourtant très aguerries,, disparaissent un peu facilement. Cependant, le final ironique et surprenant apporte une bonne cerise sur ce gâteau sanglant qui finit de nous rassasier. 


En bref

Malgré une intrigue qui aurait gagné à être davantage tissé ne serait ce que pour ses personnages ou pour un jeu de massacre qui se déroule trop vite, Douze est un très sympathique thriller en huit-clos porté par un certain humour noir et une narration tout en panache qui ne nous laisse pas sur notre faim ! Un bon thriller hivernale parmi les cadeaux de Noel.

8
Positif

Une narration bien maîtrisée entre une première partie plus volubile et cosie et le jeu de massacre

Un twist final plutôt surprenant

Des personnages archétypaux mais divertissant

Negatif

Aurait gagné à être plus étoffé.

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (517)
Autres critiques de Douze
7
Douze

Douze Staff

Lire la critique de Douze

Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)