7

Critique de Mauvais monstre #2

par damss le dim. 4 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Quand un mauvais monstre peut vous sauver

Mauvais monstre confirme une très belle histoire qui prend à contrepied les clichés des mauvais monstres. On retrouve Héloïse et son mauvais monstre qui en voulant sauver une connaissance de son collège se retrouve un peu exposée. La police va s’intéresser particulièrement à elle et tenter de découvrir si elle cache un mauvais monstre. On comprend dans cet album que les mauvais monstres et leurs propriétaires sont poursuivis par une brigade spéciale de policiers qui les traquent avant de les envoyer on ne sait où.

Dans cet album, Héloïse va faire la connaissance d’autres personnes comme elle ce qui apporte un peu de nouveautés. En parallèle, on va voir sa relation avec son mauvais monstre évoluer petit à petit de façon touchante. De plus, la rebelle de l’école va également se lier peu à peu d’amitié avec Célie malgré leurs différends.

Cet album confirme un univers original et prenant. Les personnages sont attachants et on prend beaucoup de plaisir à les voir évoluer sous nos yeux. Les monstres ont chacun un pouvoir différent et cela permet d’apporter également un peu de fantaisie à cette aventure bien rythmée. Un bon moment dont j’espère lire très vite la suite.

En bref

Cet album confirme un univers original et prenant. Les personnages sont attachants et on prend beaucoup de plaisir à les voir évoluer sous nos yeux. Les monstres ont chacun un pouvoir différent et cela permet d’apporter également un peu de fantaisie à cette aventure bien rythmée. Un bon moment dont j’espère lire très vite la suite.

7
Positif

Une histoire touchante autour d'une adolescente et ses relations

Un univers toujours aussi original avec notamment les monstres et leurs différents pouvoir

Negatif

damss Suivre damss Toutes ses critiques (1200)
Autres critiques de Mauvais monstre
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)