9

Critique de Peleliu #1

par juju le mer. 14 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Récit de guerre

Résumé : été 1944, à la fin de la guerre du pacifique la section de Tamaru est en poste sur l’île de Peleliu. Ce simple soldat rêvant de devenir un jour mangaka y découvre un paradis, recouvert de verdure et entouré d’une mer turquoise préservée par son récif corallien. Un paradis qui va se transformer en un infernal champ de bataille, où vont s’entretuer 50000 soldats, japonais et américains, autour d’un aéroport alors considéré comme stratégique. L’armée américaine expédiera 40000 militaires d’élites, tandis que l’armée japonaise fera front avec une réserve de 10000 soldats, ayant reçu l’ordre de résister jusqu’au dernier. Voici un document de vérité sur le terrible quotidien d’une jeunesse détruite par la guerre.

Un manga historique, inspiré de la bataille de Peleliu, où l’œuvre raconte l’avancée des américains sur la base stratégique des japonais, notamment à cause de l’aéroport. Une bataille qui devait durer une semaine, mais qui a duré en réalité 73 jours. Un manga d’autant plus intéressant à suivre puisqu’en Europe, on ne connait rien de cette bataille, du moins pour le commun des mortels.

J’ai adoré le personnage de Tamaru, comme il est artiste et souhaite de venir mangaka, son supérieur lui fait comprendre qu’il est un peu nul, il ne sait pas faire grand-chose avec un fusil. Mais avec un crayon il est très fort. Il devient attaché au mérite, qui consiste à écrire la lettre aux familles des soldats tombés au combat pour les informer du décès. Mais en embellissant le tout, en le rendant beaucoup héroïque. Il est super attachant, il fait beaucoup de bien dans cette histoire qui relate des faits d’une extrême violence. Il reste très humain au milieu de toutes ces horreurs.

Ce manga nous offre un joli contraste entre ses propos et ses dessins tout mignons. Ça permet de donner un peu de légèreté au propos, parce qu’on se demande sans cesse comment les japonais vont bien pouvoir sans sortir. Rappelons qu’ils ne sont que 10000 contre 40000 américains, mais surtout les américains ont des avions, des chars, des mortiers tandis que les japonais, eux vivent entassé dans des souterrains. On se retrouve très vite dans une guerre d’attrition ou la soif, la faim et la maladie va très vite prendre le dessus. C’est bouleversant, très touchant, et les dessins m’ont vraiment permis de supporter tout ça.

On a un deuxième contraste, Peleliu, c’est une nature luxuriante, d’une beauté sans nom, un paysage paradisiaque, un récif corallien à perte de vue, mais en réalité les soldats japonais sont en enfer, c’est affreux.

Au final, c’est une lecture que je recommande chaudement. Toujours amateur de mangas historiques, mais ce manga à quelque chose en plus, une certaine émotion se dégage de ce récit. Il est maitrisé, bien écrit avec un personnage principal exceptionnel.

En bref

C’est une lecture que je recommande chaudement. Toujours amateur de mangas historiques, mais ce manga à quelque chose en plus, une certaine émotion se dégage de ce récit. Il est maitrisé, bien écrit avec un personnage principal exceptionnel.

9
juju Suivre juju Toutes ses critiques (863)
Autres critiques de Peleliu
7
Peleliu T.2

Peleliu T.2 Staff

Lire la critique de Peleliu T.2

Boutique en ligne
8,00€
Boutique en ligne
8,00€
Boutique en ligne
8,00€
Boutique en ligne
8,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)