7

Critique de The Teijo Academy #3

par Tampopo24 le mar. 6 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Tourner une page et prendre des risques

Je ne suis pas une fan de Dark Romance, alors le schéma en arrière-plan de Teijo Academy me déplaira toujours mais je dois aussi reconnaître que c'est une histoire rondement menée, pleine de tensions et de mystères rendant la lecture des plus addictives, et ça, j'aime !

Me voilà donc face à un choix cornélien : dénoncer ce que je juge mauvais et toxique dans cette histoire, ou juste prendre plaisir aux aventures secrètes du héros dans ces relations étranges qu'il noue dans cette drôle d'Académie. Je pense que l'autrice et les lectrices sont parfaitement conscientes de cette toxicité et lisent la série en toute connaissance de cause, car franchement ce F4 (Hana Yori Dango / Boys over Flowers) version MxM est tout à fait identifiable dans ses manoeuvres malsaines. Tout le monde le sait et on ne glorifie pas cela, loin de là. Du coup, j'ai envie d'apprécie ce qui se joue à l'intérieur de cela. 

Dans ce tome, le pas de côté de l'Académie fut assez appréciable. Certes tout cela garde un lien mais cela ne s'y joue pas directement. Après avoir mis un terme au premier volet centré sur la relation Harutaka - Nachi, le premier prend son envol et prend une décision aussi surprenante que radicale en rejoignant le rang des Favoris, mais sous l'aile du mystérieux Aoki. L'occasion enfin pour le lecteur de se rapprocher de ce dernier, qui avait juste le rôle de lointain ange gardien jusqu'à présent. On va enfin pénétrer les arcanes des 4L. 

Aventures tordues au rendez-vous du coup et surtout plein d'interrogations sur ce qui sous-tend les relations de ces derniers. C'est encore très mystérieux. On les voit enquêter les uns sur les autres, faire des manigances, se mettre des bâtons dans les roues, mais les tenants et aboutissants restent encore à découvrir ce qui rend la lecture addictive. On tremble pour ce qui pourrait arriver au gentil Harutaka tombé dans ce nid de vipères. On a envie de soutenir le gentil Aoki qui cache bien son jeu derrière son titre et son attitude froide. On a hâte de voir la nouvelle relation qu'ils vont tisser et qu'on devine déjà ici avec les brefs passages sur leur entraînement et leur soirée masquée. 

Du coup, même si tout est très tordu, même si un bon nombre de personnages sont nocifs, l'envie de découvrir le fin mot de l'histoire, de découvrir le fonctionnement de ce monde et le plaisir de voir parfois Harutaka ruer dans les brancards et dénoncer les inégalités et violences des minorités, tout ça donne très envie de poursuivre.

En bref

Je ne suis pas Dark Romance, mais j'aime les textes bien écrits, et c'est le cas ici. Certes, on a des situations et personnages dérangeants qui vont déclencher les warning de certains. Mais on a également une histoire addictive, qui progresse, où la psychologie des personnages est présente et où les nombreux mystères titillent à fond notre curiosité. C'est très bien fait, et ce, même si on est parti pour ne pas aimer. Elle est douée Fuyu Natsushita.

7
Positif

Une lecture addictive

Un univers qu'on a envie de décortiquer pour le comprendre

Plein de mystères à percer

De nouvelles relations qui naissent

Negatif

Une ambiance générale malsaine

Des personnages puants en pagaille

Une surenchère de la provocation

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1575)
Autres critiques de The Teijo Academy
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)