3

Critique de Daredevil #99

par Le Doc le mar. 13 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Le but d'Oeil-de-Faucon

Pour son premier épisode en solo sur Daredevil, Steve Gerber n'a pas fait d'étincelles...ce n'est pas mauvais, c'est très mauvais comme dirait l'autre. DD et Black Widow ne peuvent pas se reposer après la baston contre le Messie Noir car ils sont accueillis devant chez eux par Hawkeye. Dans une mauvaise passe (et souvent très mal écrit), l'archer avait quitté les Avengers et s'il est à San Francisco, c'est pour reconquérir son ancienne petite amie Natasha. 

Tout ceci tourne à un concours de machos entre Daredevil et Hawkeye et les situations ridicules s'enquillent, comme lorsque Clint Barton s'embrouille en ville avec des recalés des Hell's Angels avant d'être rejoint par le justicier aveugle. La partie graphique ne relève pas le niveau puisque le fadasse Sam Kweskin (que j'avais juste croisé sur quelques Sub-Mariner) livre une copie médiocre, ses personnages sont raides, peu expressifs et les scènes d'action manquent de dynamisme. 

Daredevil #99 s'intercale entre deux épisodes des Avengers (voir fiche de Avengers #110 pour les détails) pris alors dans un affrontement contre Magneto. Comme plusieurs membres sont absents, la Panthère Noire propose à Thor et à la Vision de demander de l'aide à son ami Daredevil...les héros apparaissent donc dans les dernières pages. Hawkeye fait encore sa tête de lard et refuse de parler à ses anciens co-équipiers. Après le départ de Barton, Daredevil et Black Widow acceptent de prêter main forte aux Avengers contre le Maître du Magnétisme.

En bref

3
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1580)
Autres critiques de Daredevil
Boutique en ligne
95,00€
Boutique en ligne
95,00€
Boutique en ligne
95,00€
Boutique en ligne
95,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)