6

Critique de Daredevil #102

par Le Doc le jeu. 15 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
L'Homme aux Echasses est en ville !

En 1969, Chris Claremont n'avait que 19 ans lorsqu'il est entré chez Marvel, alors qu'il était encore à la fac (et qu'il ne considérait pas encore cela comme une perspective de carrière à long terme). Il a commencé comme coursier puis assistant et il s'est mis à proposer des idées, donner des coups de mains à plusieurs scénaristes (sur les Avengers, sur Hulk), parfois sans être crédité. Son premier scénario en solo date de 1972 avec le #102 de Daredevil (l'occasion d'une petite pause pour Steve Gerber après les débuts d'Angar le Cri). 

La première page voit Daredevil parcourir la ville à la recherche d'Angar le Cri. Pendant sa virée, il tombe par hasard sur une de ses vieilles connaissances, Wilbur Day alias l'Homme aux Echasses. Après un premier round, Day réussit à s'échapper et rejoint son Q.G. où il détient son vieil associé Carl Kaxton qu'il fait chanter pour améliorer le condensateur moléculaire, objet de destruction qui lui permettra de demander une rançon à la ville et ensuite de dominer le monde...mouahahahaha ! Euh, désolé...après tout c'est peut-être normal qu'un gars monté sur échasses ait la folie des grandeurs...

Daredevil #102 bénéficie d'une bonne partie graphique signée Syd Shores et Frank Giacoia, dans le genre classique et agréable. Syd Shores connaissait bien le titre puisqu'il avait encré de nombreux épisodes de Gene Colan. Très prolifique dans les années 40 et 50, Shores s'était ensuite principalement consacré à l'encrage et il avait encore un bon coup de crayon. Pour ce qui est de l'histoire, l'épisode est plutôt divertissant et mené sur un bon rythme...mais l'écriture de Black Widow est encore assez décevante puisqu'une nouvelle fois, elle n'échappe pas au cliché de la demoiselle à sauver (comme lors de la rencontre avec Man-Bull). Natasha est en effet blessée par l'échassier avant que Daredevil se débarrasse de son ennemi en une seule case...en le faisant tout simplement tomber après l'avoir poussé dans le dos (!)...et les plans de conquête du monde de l'Homme aux Echasses finissent à la poubelle...

En bref

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1580)
Autres critiques de Daredevil
Boutique en ligne
95,00€
Boutique en ligne
95,00€
Boutique en ligne
95,00€
Boutique en ligne
95,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)