7

Critique de Daredevil #131

par Le Doc le dim. 25 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Gare au Tireur...il ne rate jamais sa cible !

Dans le diptyque Daredevil #131/132, un vilain qui allait devenir l'un des ennemis les plus acharnés du justicier aveugle fait ses débuts...Bullseye (ou le Tireur en V.F.). Si les deux épisodes sont comme souvent dessinés par Bob Brown et encrés par Klaus Janson (un duo qui fonctionnait très bien), le design de Bullseye a en fait été imaginé par Marv Wolfman et John Romita Sr. Un costume qui allait à peu près rester le même les années suivantes, à une exception près...la cible qui orne le masque du Tireur était en effet plus grande à ses débuts et il faudra attendre l'arrivée de Frank Miller pour qu'elle soit réduite à la taille que l'on connaît. 

Dans sa première histoire, seuls quelques éléments du passé de Bullseye sont révélés à Daredevil par Jacob Conover (le reporter qui a écrit le triste article du garçon qui collectionnait l'Araignée). Le récit d'un vétéran du Vietnam capable de transformer en arme mortelle tous les objets qui lui passent dans les mains et devenu mercenaire dès son retour à la vie civile...le Tireur veut se faire un nom dans le milieu des assassins et ses méthodes sont brutales. Daredevil suit sa piste meurtrière et est pris dans un piège...

Pour se faire de la publicité, le Tireur attire DD dans un cirque et veut se débarrasser de lui devant les caméras. Le combat est énergique, ce qui donne une première partie au rythme soutenu. L'affrontement se termine sur un match nul, le Tireur s'éclipsant après avoir créé le chaos sans que Daredevil puisse y faire quelque chose. Par contre, le deuxième round à la fin du #132 se termine tout de même de manière un peu expéditive (DD était bien énervé)...

Parallèlement, Marv Wolfman gère efficacement sa galerie de personnages et les petites sous-intrigues. Foggy Nelson n'est plus procureur (l'élection a été gagnée par Blake Tower) et est redevenu avocat avec Matt Murdock. Les deux vieux complices ont ouvert un bureau qui offre des services juridiques aux plus pauvres et ils sont aidés par Heather Glenn, devenu la petite amie de Matt (elle est plus réfléchie, plus aussi superficielle que lors de sa première apparition). J'aime bien aussi les échanges entre DD et l'inspecteur Bert Rose, qui ne porte pas les super-héros dans son coeur. Le flic était apparu brièvement dans une case de Daredevil #1 mais il se contentera de se montrer dans quelques numéros avant de disparaître du titre...


 

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1580)
Autres critiques de Daredevil
Boutique en ligne
95,00€
Boutique en ligne
95,00€
Boutique en ligne
95,00€
Boutique en ligne
95,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)