Romances improbables !

Amateur de fantasy et de comédie, il est toujours bon de tomber sur un nouveau titre drôle et divertissant, bien barré qui vient gratter certains de nos préjugés !

Je croyais avoir tout lu (façon de parler) en fantasy, mais avec ce nouveau shonen, toujours en cours au Japon avec 6 tomes, Anko Yuzu est encore parvenue à me surprendre. Sur une base de light fantasy, elle agrège isekai, comédie romantique et humour bien barré. J'ai adoré le mélange. 

Alors ne vous attendez pas à une aventure enlevée, ce n'est pas l'objectif. Par contre, si vous voulez vous amuser et découvrir une sorte d'isekai où l'héroïne, ancienne grande guerrière, meurt et fait le souhait de redevenir celle qu'elle était à 10 ans pour avoir une seconde, ce qui marche, c'est pour vous ! J'ai beaucoup aimé la légèreté avec laquelle l'autrice vient ainsi mixer et utiliser plein de codes classiques de ces genres pour proposer sa propre histoire drôle et légère et pourtant bien punchy.

Punchy, car si Jill a voulu redevenir une enfant c'est parce qu'elle s'est rendue compte qu'on a profité de sa naïveté d'enfant et qu'on l'a manipulée autrefois. Elle se rebelle contre ce pouvoir de l'homme sa vie, cette emprise même qu'il avait sur elle. Et ensuite, punchy à nouveau, car dans sa nouvelle vie, elle tombe cette fois sur un nouvel homme qui semble avoir une appétence pour les lolitas, ce qu'elle dénonce et combattra à nouveau. Alors bravo à l'autrice de dénoncer ici deux travers masculins de nos sociétés !

C'est fait en plus avec beaucoup d'humour grâce à la force de caractère et la débrouillardise de Jill. On rit mais qu'est-ce qu'on rit lorsqu'on la voit écarter et fuir comme la peste son ex-fiancé, puis quand on découvre la personnalité du nouveau. Ce dernier, grand enfant dans ce corps de très jeune adulte, est romantique à souhait, mais dans le sens à l'eau de rose. Je vous laisse imaginer le décalage et en rire comme moi, surtout qu'il l'est devenu en écoutant les conseils du dragon fondateur de son pays ! Vous l'aurez compris tout n'est que décalage ici et ça fonctionne à merveille.

Les dessins de l'autrice, en plus, son savoureux, jouant à fond sur les codes "beau gosse" pour Hadis et "rondeurs enfantines" à la Anya pour Jill. C'est mignon tout plein. On a aussi une action représentée dynamiquement, des codes de la light fantasy charmants ici, comme le petit dragon d'Hadis ou encore toutes les jolies tenues qu'on connait bien. L'autrice varie en plus les tons, les lieux, ce qui rend la lecture des plus dynamiques. On passe quand même des champs de batailles, aux salles de bal, aux bateaux voguant sur les mers et aux atmosphères pulluleuses des villes portuaires.

En bref

Jolie réussite que ce nouveau court titre de Meian qui promet divertissement dans un univers où les codes de l'isekai, la fantasy et la comédie romantique se mélangent pour former un tout détonnant dénonçant l'emprise des hommes sur les femmes mais aussi certains goûts contre nature. C'est donc à la fois drôle et revendicateur. Bonne pioche !

7
Positif

Un titre plein d'humour

Quelques réflexions bien senties sur les phénomènes d'emprises et les lolicon

Un héros détonnant et décalé

Un récit dynamique et amusant à lire

Des dessins mignons

Negatif

Un ensemble qui reste assez léger et qu'il ne faut pas trop creuser

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1630)
Autres critiques de The Do-Over Damsel Conquers the Dragon Emperor
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)