5

Critique de Tokyo Revengers #30

par Tampopo24 le mer. 26 juin 2024 Staff

Rédiger une critique
Déraillement scénaristique

Mon coeur et mon cerveau se disputent encore sur ce tome où vraiment l’auteur va chercher loin les rebondissements, pour être polie, mais où il y a quand même parfois une belle émotion.

Je suis en effet très partagée. Le duel Mickey-Takemichi bien que très tiré par les cheveux était attendu. Il fallait cette confrontation, je pense, ce qui m’aide à pardonner les facilités trouvées : visions de l’avenir de Takemichi, endurance à toute épreuve, Mickey en gros méchant avec sa vague noire, etc. J’ai aimé les voir l’un en face l’autre, découvrir quand même ce Mickey impitoyable qu’on n’a pas si souvent vu à l’oeuvre malgré tout ce qu’on a attendu. Les échanges sont vifs et lourds.

En revanche, il y a quand même de gros rebondissements qui me font mal tellement ils sont pauvres scénaristiquement. J’ai déjà parlé du super-pouvoir de Takemichi qui l’aide à s’en sortir, mais c’était sans compter sur la pseudo raison derrière le comportement de Mickey et la façon dont il l’a apprise. Non, vraiment ?! Je veux bien que l’auteur ait perdu le fil de son histoire, qu’il ait continué plus loin que ce qu’il pensait faire, mais là, c’est vraiment très très cheap, tellement c’est ubuesque et pas crédible. Je n’ai vraiment pas aimé. J’ai même l’impression qu’on y perd graphiquement tant la mise en scène est lisse également de ce côté. Quel dommage après de tels débuts dans cette série.

Le tome se lit en revanche, je vais être honnête, assez facilement voire addictivement. Le coup des flashbacks, qui fait sortir les violons, bien que facile ne fut pas désagréable car j’ai aimé pouvoir ainsi revoir les anciens. Il y a à nouveau de grands sentiments quand Take résiste et ça redonne de l’énergie à ses camarades du Toman. Ça fait très petit par rapport aux débuts de la série mais ça peut passer si on se dit que c’est bientôt fini. Il ne se foule pas mais on garde les marqueurs des furyo avec ce fort esprit de camaraderie.

En bref

A un tome de la fin, la catastrophe scénaristique se poursuit malheureusement. Certes, on aime les personnages, on est content de les retrouver, d’assister à leur dernier affrontement pour tirer les choses au clair et mettre les coeurs à nu, mais j’aurais aimé des idées plus cohérentes et crédibles que ses improvisations bien trop grosses pour qu’on y croie. Allez, plus qu’un tome à souffrir tous ensemble !

5
Positif

Retrouver les anciens grâce aux flashbacks

La scène où le Toman se relève porté par Takemichou

Le duel attendu a enfin lieu

Negatif

Des rebondissements trop improbables qui rendent l'ensemble encore moins crédible

Un auteur en roue libre

L'émotion qui a du mal à pénétrer

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1728)
Autres critiques de Tokyo Revengers
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)