2

Critique de Private secretary

par blackgigi le lun. 23 mai 2016

Rédiger une critique
PRIVATE SECRETARY (Hishokon) Manga Shojo de Aya Oda édité par Soleil Manga 1 tome en cours(série en 2 tomes) Thème: romance Synopsis : Ai Fukumoto a pour but de devenir la meilleure secrétaire du Japon. Elle trouve un poste chez un fournisseur de kimonos mais perd rapidement ses objectifs de vue face à son jeune et séduisant patron, Takara Umenishi. LA DÉCEPTION A UN NOM : PRIVATE SECRETARY Edité en tant que Josei au Japon, ce manga a une jaquette plutôt attrayante et prometteuse. En effet sur le tome 1 la demoiselle en jupe ultra courte chevauche son patron en lui tenant la cravate, ce qui nous suggère bien des scènes coquines... La thématique de base traite d'une jeune femme assez malchanceuse professionnellement, qui a pour but de devenir la meilleure secrétaire du monde. Elle va se faire embaucher dans une entreprise de kimono traditionnels, là aussi c'est un point original, on attends donc d'en apprendre un peu plus sur cette partie de la culture japonaise assez inexplorée dans le monde du manga. Ai, passe un entretien d'embauche, elle a de suite un foudre pour son futur patron, complètement subjuguée par la beauté de cet homme, elle écoute vaguement les attentes demonsieur en matière de personnel et acquiesce rapidement les yeux en cœurs sans avoir compris un mot de ce qu'il lui raconte. Avant ce rendez-vous on accordait le bénéfice du doute à Ai en ce qui concerne sa soit disant malchance dans ses précédents emplois, mais après avoir assisté à son recrutement on ne peut que constater qu'elle doit être la cause de sa carrière ratée. Ai est adulte mais se comporte comme une adolescente, elle est superficielle au possible et tombe amoureuse au premier regard d'un inconnu juste parce qu'il est trop beau... Déjà là c'est lamentable comme scénario, mais ça ne s'arrête pas là, le patron qui a très bien compris, qu'elle est gourde au possible et manipulable la "maltraite" et la harcèle moralement dans le but qu'elle s'en aille, car elle n'a visiblement aucune des compétences dont elle s'est vantée. Super accro à son directeur, Ai va bosser dur pour pouvoir rester auprès de celui qu'elle aime comme secrétaire...Ensuite la patron va se rendre compte que la demoiselle ferait tout pour lui et commencer à lui trouver un certain charme, joues t'il encore avec elle, ou éprouve-t'il une réelle attirance pour la jeune femme qui lui est complètement soumise? Pour le côté mature du Manga Josei on repassera, Soleil a bien fait de le proposer comme un Shojo, pour la culture japonaise aussi on cherchera ailleurs car le magasin de kimono n'est pas du tout mis en valeur...Voici donc une romance niaise, classique et cliché. Même pas un petit côté sexy comme nous l'a laissé entendre cette belle et sobre jaquette qui contrairement aux autres ne comporte ni petits cœurs, ni fleurettes ni diamants brillants de mille éclats. En bref une très grosse déception ! Séverine Chougny / Le 27-02-16

En bref

2
blackgigi Suivre blackgigi Toutes ses critiques (124)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Private secretary
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)