8

Critique de Hokuto no Ken - Ken le Survivant

par Dustman le lun. 28 août 2017

Rédiger une critique
Difficile critique que celle de Ken le survivant ( en fait Hokuto No Ken ). Quand je repense au manga j'ai autant en tête l'animé que la versio j'ai lu. Bon alors reprenons dans l'ordre. J'ai découvert Ken avec la série animée. A l'époque j'étais autant subjugué par la violence clairement pas adapté à mon âge que par les personnages. Ken transpirait cette force que l'on retrouve dans la bonne époque de DBZ. Les personnages sont taillés dans le rock et n'ont pas l'air efféminé que l'on retrouve dans les productions actuelles ( même Yuda enfin bon là c'est pas pareil ). Ensuite j'ai découvert la version j'ai lu que je me suis acheté en intégrale ( à noter qu'à l'époque c'était la seule version disponible et qu'on la trouvait pas trop cher et du coup je l'avais revendu bien plus cher ). Quelle surprise ! Le manga c'était déjà autre chose. Bon alors j'ai lu ... C'était pas le meilleur de l'éditeur qui était quand même pas le meilleur éditeur. Du coup édition dégueu au possible dans des livres format poche. Le temps passa et une édition par Asuka sorti. J'ai acheté les 5 premiers tomes et honnêtement c'était vraiment pas mal. Et puis Kazé a sorti l'artillerie lourde. Pour pas mal de monde quand on parle d'édition ça ne suit pas. Et bien je peux vous dire qu'il y a un monde entre la perfect de Kazé et la précédente édition ( qui était quand même propre ). Le format a été revu pour du Kazenban, le dessin est over propre et il y a même les passages couleur de l'époque ( donc colorisation pastel ). Wow ! Là ça rends hommage à l'oeuvre. Nous y voici donc. Côté dessin c'est hyper propre. Le découpage est niquel avec des scènes clairement bien dessinées / mises en scène. Les proportions ont tendance à changer d'une case sur l'autre mais ce n'est pas anormal pour du manga. Le chara design est assez choquant à notre époque. On y retrouve des hommes hyper carrés et des femmes elles aussi plutôt grandes. C'est clairement à l'exacte contraire de ce qui se fait. Perso j'aime bien ce côté un peu macho de l'oeuvre ( enfin c'est une question de gout ). Pas de design de gamins et de gamines ici mais il faut dire que les personnages ne sont pas censés être des enfants ( ou japonais, ils n'ont pas de nationalité cela dit ). Les combats sont assez spéciaux avec des passages à coups de tatanes suivi de techniques spéciales du bout des doigts. Le style bien spécifique de cette oeuvre en fait un manga à part. Là encore visuellement c'est quand même plutôt hard. A ne pas lire si vous vous sentez défaillir devant une goutte de sang. Du côté scénario ... Bon là c'est plus compliqué. En gros la série est composée de plusieurs arcs. On sent bien l'aspect shonen repoussé à chaque fois et c'est pas forcément la meilleure chose qui soit. L'histoire donne vraiment l'impression de ne pas avoir été pensée dans sa globalité. Du coup si au début ça passe hyper bien, la suite agace plus qu'autre chose. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai retiré 2 étoiles à l'oeuvre. Pour moi, toute la série jusqu'à la mort de Raoh est top. C'est dur mais Kenshiro y apparaît cohérent. Il combat par amour et tente souvent de ne pas tuer ses ennemis ( bon en fait juste les big boss parce qu'il tue quand même directement les sous fifres ). Après la mort de Raoh c'est déjà plus difficile à suivre. Tout le passage sur le nouveau continent m'a semblé complètement tiré du chapeau avec des ennemis parfois ridicules et une histoire pour le moins dispensable. Le problème de ce choix ( du déport de l'histoire j'entends ) c'est qu'il a fallu réécrire une partie de l'histoire mais aussi resituer des personnages. Là où Ken se tire bien plutôt bien dans l'action, il a fallu un peu poser les choses, rajouter des ennemis intermédiaires et des buts intermédiaires. Résultat ça se suit moins bien, en tout cas au début. A noter que Ken est surtout en difficulté contre Raoh. Ensuite il enchaîné les combats sans vraiment montrer de faille. Le nouveau continent qui est censé être plus difficile ne lui procure pas tant de difficulté. Par contre, j'ai bien aimé le final. Le retour sur Batt et Lynn avec le flashback m'a bien plu et il faut avouer que ça clôture bien l'histoire. Au final Hokuto no ken est un bon manga. Il faudra que je me le relise maintenant que j'ai la série complète ( il m'a fallu un peu de temps pour acquérir les 14 tomes vu que je ne trouvais pas d'occasion ). C'est clairement une série à ne lire que si vous aimez les shonens à base de testostérone mais l'histoire reste très bonne la plupart du temps.

En bref

8
Dustman Suivre Dustman Toutes ses critiques (53)
Autres critiques de Hokuto no Ken - Ken le Survivant
Boutique en ligne
35,99€
Boutique en ligne
35,99€
Boutique en ligne
35,99€
Boutique en ligne
35,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)