7

Critique de Chihayafuru #14

par Aki no Niji le sam. 30 janv. 2016

Rédiger une critique
Nous retrouvons dans ce quatorzième tome le club de Karuta du lycée Mizusawa au sanctuaire Ômi pour le tournoi inter-lycées. Dans le tome précédent, Chihaya et son équipe se sont qualifiés pour la demi-finale lors de laquelle ils affrontent le lycée pour filles Akashi. Le match de Chihaya lui donnera du fil à retordre car elle se retrouve face à la championne de l’équipe : Megumu Ôsaka, une prétendante au titre de Queen qui était représentante de l’ouest du Japon !
Ce tome nous livre le dénouement des demi-finales, qui comme toujours nous surprend. Depuis le début de la série, les matchs de Karuta tiennent en haleine de bout en bout, et impossible de prévoir à l’avance qui gagnera. De plus, malgré un tome composé en grande partie de matchs, on ne se lasse pas de voir les différentes équipes s’affronter car on passe souvent du point de vue d’un joueur à un autre, ce qui contribue à maintenir une certaine dynamique lors des affrontements. Le graphisme vient s’y ajouter pour rendre encore plus immersifs ces séquences, l’utilisation des trames et des arrière-plans permettant de se fondre parfaitement dans l’ambiance des matchs et s’identifier à l’état d’esprit des différents joueurs.
Ce tome quatorze est dans la lignée des précédents : Chihaya n’est pas la seule à être mise en avant lors des rencontres par équipe, il est agréable de voir que chaque membre est important pour la réussite du club, et même ceux qui restent spectateurs lors des rencontres. Si jusqu’à maintenant vous avez apprécié l’ambiance de la série, elle reste la même, sans nous faire tourner en rond grâce aux nouveaux personnages rencontrés lors du tournoi. On prend toujours autant de plaisir à voir Chihaya et ses amis affronter des joueurs de Karuta aux personnalités variées et originales et aux styles de jeu bien différents. On n’a qu’une hâte : savoir comment ils tireront profit de ces nouvelles expériences !
On pourrait reprocher la longueur de l’arc du tournoi inter-lycée qui a débuté au douzième tome et qui, vraisemblablement, ce clôturera au quinzième. En effet, les matchs s’enchaînent presque les uns à la suite des autres et laissent peu de place au reste, notamment à l’évolution des relations entre les personnages. On attend avec impatience dénouement de la finale, car comme c’est souvent le cas, le tome se termine au milieu d’un match.
Encore une fois, pari tenu pour Chihayafuru : nous donner envie de jouer au Karuta !

En bref

7
Aki no Niji Suivre Aki no Niji Toutes ses critiques (7)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Chihayafuru
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)