6

Critique de Re:Monster #1

par blackgigi le mar. 14 juin 2016

Rédiger une critique
RE: MONSTER Manga Seinen édité chez Ototo Dessin: Haruyoshi Kobayakawa Scénario; Kogitsune Kanekiru 1 tome / en cours (Au Japon 2 tomes/ en cours) Thèmes: Héroic fantasy, Aventure ,Fiction, Combat LA RÉINCARNATION Kanata Tomokui est un humain doté de plusieurs pouvoirs, un soir il va boire un verre avec une amie. Après avoir déposé chez elle la demoiselle éméchée, il décide de continuer sa soirée de beuverie seul. Et c'est alors qu'une jeune femme qu'il considère comme sa petite sœur le poignarde à mort sans raison apparente. A sa grande surprise il se réincarne en bébé gobelin, la race la plus faible au monde. Le seul point positif est qu'il a conservé son pouvoir le plus important: celui de l'absorption. Ce dernier lui offre la possibilité de s'accaparer les pouvoirs des choses et êtres qu'il mange. Nous suivons donc dans cette aventure, la nouvelle vie de Kanata qui sera renommé Gobu-rô. COMPRENDRE SES FAIBLESSES ET ÉVOLUER Notre personnage principal se réveille donc parmi une trentaine de bébé gobelins tous verts. Quelques jours à peine après sa naissance, il part chasser, c'est dire comme cette race grandit vite. Gobu-rô évolue en mangeant tout ce qu'il trouve: du Lapicorne, au Tanuki blindé en passant par les chauve-souris Arc en ciel, tout leur butin de chasse y passe. Chaque espèce possède ses compétences spécifiques et notre héros les assimile au fur et à mesure. Cela lui permet aussi de faire évoluer ses compagnons et de leur inculquer des connaissances de base pour un ex-humain qui paraissent magiques au yeux des gobelins. Il aide ainsi son nouveau clan à devenir plus fort en partageant son intelligence et ses techniques, mais ne rechigne pas à les écraser physiquement afin d’asseoir son autorité et sa domination en haut de la hiérarchie. UNE DESCRIPTION NARRATIVE POUSSÉE Dans cette série qui aurait pu être classique, beaucoup de points diffèrent des scénarios de base de l'héroic fantasy. Tout d'abord le héros part du bas de l'échelle, il se réincarne en un bébé de la race la plus faible. Ensuite la narration très originale est récitée par le protagoniste lui même, façon histoire au coin du feu. Il n'épargne pas de narrer sa propre cruauté, son ambition, ni ses regrets d'ex-humain. L’ensemble est très descriptif sans en devenir ennuyeux, le tome se lit vite sans s'attacher à un personnage en particulier car une impression de "tout peut arriver" ressort vivement. Le dessin presque bon mais sans plus, met en valeur uniquement le clan de gobelins qui est au centre du récit mais n'exploite pas suffisamment l'univers visuel des décors et des créatures. Les effets de vitesse sont très entraînants et donnent du rythme aux combats. L'impression générale est plutôt positive, reste à savoir si la série va continuer dans cette montée tout en puissance ou mariner dans son récit et faire languir son lecteur sans but réel.

En bref

6
blackgigi Suivre blackgigi Toutes ses critiques (124)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Re:Monster
7
Re:Monster T.2

Re:Monster T.2 Staff

Lire la critique de Re:Monster T.2

Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)