6

Critique de Berserk #34

par ivan isaak le sam. 25 juin 2011 Staff

Rédiger une critique
Après une très longue attente entre les tomes 32 et 33, Glénat sort le 34ème volume de Berserk seulement 3 mois après le précédent et 2 avant le suivant. Mais tout comme son prédécesseur, ce nouveau volume de Berserk se lit avec une rapidité effarante.

Si certaines planches sont réellement magnifiques, certaines sont beaucoup trop confuses, ressemblant plus à des amas de chairs dans tous les sens qu'à quelque chose de précis. Mais le graphisme reste le principal atout du titre, frôlant la perfection à plusieurs reprises dans ce tome.

Côté scénario, même si les évènements décris ici ne sont pas totalement anodins, on regrette fortement le fait que ce tome se lise en moins de 10 minutes, un grand nombre de chapitres ne comportant pas le moindre dialogue. On attend donc toujours que le titre de Miura reprenne sa marche en avant, ce qui pourrait très bien arrivé dès le prochain volume... ou pas.

En bref

6
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1018)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Berserk
9
Berserk T.23

Berserk T.23 Staff

Lire la critique de Berserk T.23

10
Berserk

Berserk

Lire la critique de Berserk

Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)