6

Critique de The Civilization Blaster #5

par Charlie One le dim. 21 oct. 2012 Staff

Rédiger une critique
Dans ce tome 5, les forces en action agissent toujours de manière séparée, Yoshino et Hakaze d’un côté, Mahiro et Samon de l’autre.

L’intrigue du sorcier de la destruction commencé au tome précédent évolue assez lentement il faut le dire. Ce dernier est trimballé par les différents protagonistes malgré lui et se retrouve face aux mêmes interrogations des deux côtés. Comment maitrise–t-il la magie ? Est-il celui qui a tué Aïka ?

Les manipulations psychologiques perdent un peu de leur effet car les enjeux ne paraissent plus aussi imposants qu’auparavant. En effet, le monde est entré dans une nouvelle ère dominée par l’arbre des origines et à l’image de la passivité des personnages, l’auteur en oublie de fournir du suspense.

Du coté de Yoshino et Hakaze, c’est l’amour avec un grand A qui est au centre de leurs aventures. Rien de bien passionnant, un peu longuet mais heureusement la situation évoluera et obligera Yoshino à s’ouvrir.

Vous l’aurez compris, ce tome 5 fait un peu de surplace, nous faisant regretter par la même occasion le départ canon de la série. Il semblerait toutefois que la phase de transition s’achève et si le tome 6 est à l’image de la preview, on ne peut que se réjouir.

En bref

6
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de The Civilization Blaster
Boutique en ligne
7,00€
Boutique en ligne
7,00€
Boutique en ligne
7,00€
Boutique en ligne
7,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)