6

Critique de Waltz #4

par Charlie One le mar. 27 nov. 2012 Staff

Rédiger une critique
Waltz continue de nous offrir un divertissement correct et même bon. Mais ceci est seulement le cas si l’on arrive à supporter tous les personnages.

Depuis le tome 3, la série est tirée vers le bas à cause du sosie du briseur de nuque. Ce lycéen pleurnicheur prend beaucoup de place et alourdit la lecture. Son virage à 45° pour devenir un ersatz de tueur à gage aurait pu convaincre si son caractère avait évolué avec. Car, même si cela est réaliste (on ne devient pas tueur en claquant des doigts, ou du moins pas pour lui en tout cas), ses scènes sont irritantes au possible. Et du coup, on se dit que ce n’est finalement pas crédible de le voir tuer avec tous ses états d’âme. On aimerait bien que la Cigale lui règle son compte une bonne fois pour toute.

Malgré tout, la relation entre la Cigale et Iwanashi reste un élément fort du manga et continue à être un gage de qualité. Nous continuons à suivre petit à petit le premier ouvrir les yeux sur le milieu dans lequel il opère. L'éveil total de notre virtuose de la tuerie est en marche.

Au final, une bonne tuerie montrant la Cigale au sommet de son art et une intervention plus marquée du tic-tac manquent à ce 4e volume pour être complètement prenant.

En bref

6
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Waltz
8
Waltz

Waltz

Lire la critique de Waltz

5
Waltz T.6

Waltz T.6 Staff

Lire la critique de Waltz T.6

Boutique en ligne
18,06€
Boutique en ligne
18,06€
Boutique en ligne
18,06€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)