7

Critique de Je t'aime Suzuki !! #1

par Sherryn le mer. 3 juil. 2013 Staff

Rédiger une critique
Je dois l'avouer, la première fois que j'ai eu Je t'aime Suzuki dans les mains, je n'étais pas franchement emballée. "Encore une énième histoire de gamins type romantico-showbiz", me disais-je. Je prévoyais plein de clichés, du niais en pagaille. Je ne peux pas dire que j'avais totalement tort ; cependant, derrière les aspects classiques indéniables se cache un excellent sens du traitement, qui rend ce manga addictif et pas si prévisible que ça. Ce manga a donc su me surprendre en bien voire en très bien et à ce titre, constitue l'un de mes meilleures surprises durant cette année. Alors oui, il y a des aspects classiques. Le dessin appartient au shôjo type, il n'est pas très personnel, néanmoins c'est un style agréable à l'oeil et surtout, il est parfaitement maîtrisé et doté d'un tramage parfait, qui rend la lecture à la fois fun, drôle, dynamique et émouvante quand il le faut. L'humour est constant et rend les personnages vraiment sympathiques. Et si le trait est enfantin, le récit ne l'est qu'en partie ; en effet, si les héros sont jeunes dans ce premier tome, ils sont appelés à grandir et on devrait les retrouver âgés de quelques années supplémentaires dès le volume suivant, ce qui devrait également rendre l'histoire plus mature (à vérifier). Ce saut temporel à venir démontre une chose : l'auteur a soigné son intro au point d'y consacrer un tome entier et ça, c'est un plus indéniable. Concernant les personnages, on est là aussi dans du classique. Chihiro est amoureuse de son ami d'enfance, mais celui-ci tombe immédiatement sous le charme de Sayaka dont il découvre par hasard le talent d'actrice, dissimulé par sa timidité maladive dans la vie de tous les jours. De son côté, l'autre Suzuki, celui qui est détestable, tombe secrètement sous le charme de Chihiro. On aurait pu tomber dans une énième romance où le carré amoureux se forme et se reforme, avec hésitations, changements d'avis, mauvaises coïncidences,... mais pas du tout. La romance avance vite et sans être précipitée, elle ne connaît pas pour autant ces éternels obstacles vus et revus. Les personnages savent reconnaître ce qu'ils ressentent, et Chihiro fait preuve de maturité lorsqu'elle découvre l'inclination de Suzuki pour Sayaka, devenant même amie avec celle-ci. C'en est d'autant plus touchant. Cela pourrait même être qualifié de "trop facile", si l'introduction du manga ne laissait pas entendre que cela ne sera pas si simple ; par ailleurs, le saut temporel annoncé par la mangaka induit un certain suspens, car on se demande comment et pourquoi le récit nous emmènera dans cette direction, et quels seront les rôles des personnages qui (comme l'autre Suzuki) n'ont été que peu présent dans cet incipit. Par ailleurs, le fait que les personnages principaux soient d'ores et déjà au nombre de quatre crée d'emblée un schéma relationnel d'une certaine complexité qui rend leurs interactions très intéressantes à suivre. On ne doute pas que cela devrait devenir encore meilleur par la suite. On ne niera pas que ce manga ne convertira sans doute pas les allergiques aux shôjo romantiques pour jeunes filles. Mais qui apprécie ce style n'a aucune raison de ne pas accrocher à ce manga, qui fait partie de ce qui se produit de mieux dans le genre. Quant à ceux et celles qui en auraient déjà lu des milliers, l'overdose ne les guette pas forcément : car si Je t'aime Suzuki emprunte beaucoup aux canons types et reste classiques, il contient quand même des aspects plus personnels qui, alliés à une mise en scène maîtrisée, font de ce manga un titre à ne surtout pas écarter. Une très bonne surprise donc, à tenter sans hésitation si on aime le genre !

En bref

Je dois l'avouer, la première fois que j'ai eu Je t'aime Suzuki dans les mains, je n'étais pas franchement emballée. "Encore une énième histoire de gamins type romantico-showbiz", me disais-je. Je prévoyais plein de clichés, du niais en pagaille. Je ne peux pas dire que j'avais totalement tort ; cependant, derrière les aspects classiques indéniables se cache un excellent sens du traitement, qui rend ce manga addictif et pas si prévisible que ça. Ce manga a donc su me surprendre en bien voire en très bien et à ce titre, constitue l'un de mes meilleures surprises durant cette année.

7
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Je t'aime Suzuki !!
Boutique en ligne
6,80€
Boutique en ligne
6,80€
Boutique en ligne
6,80€
Boutique en ligne
6,80€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)