7

Critique de The Civilization Blaster #8

par Charlie One le dim. 2 févr. 2014 Staff

Rédiger une critique
L’un des mystères nous accompagnant depuis le début de la série fut l’identité du meurtrier d’Aika, la sœur de Mahiro et la petite amie de Yoshino. Après la lecture de ce 8e volume, les réponses sont enfin dévoilées pour ne nous laisser qu’avec un seul objectif : la destruction de l’arbre des origines.

Aika, jusque-là uniquement définie à travers les deux garçons qui l’avaient connue, se révèle enfin. Et quelle révélation ! Si l’on pouvait craindre une certaine passivité découlant du retour d’Hakaze dans le passé, sa rencontre avec Aika délivre tout ce que l’on pouvait attendre : une confrontation électrique entre les deux personnages féminins principaux et des révélations claires sur les arbres surnaturels, permettant une bonne fois pour toute d’affirmer les rôles de chacun. On adhère ou non à ces explications mais elles ont au moins le mérite de placer le scénario dans une direction claire et de comprendre les événements passés.

Parmi les défauts récurrents nous citerons une fois encore le sorcier de la destruction amateur dont les réactions sont limite plus irritantes que l’attitude calculatrice, froide et arrogante affichée par Mahiro. Cette parenthèse plus légère s’insère assez mal dans une histoire où le sérieux domine grandement, l’idée des extraterrestres mise à part.

A l’inverse, on appréciera le flashback qui nous renvoie à la rencontre entre Aika et Mahiro et qui conclue magnifiquement ce 8e tome de The Civilization Blaster.

En bref

7
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de The Civilization Blaster
Boutique en ligne
7,00€
Boutique en ligne
7,00€
Boutique en ligne
7,00€
Boutique en ligne
7,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)