Cet ultime opus de Samidare s’ouvre sur la conclusion du duel Animus/Anima duquel cette dernière est ressortie vainqueur, laissant alors le champ libre au dernier combat de la série, celui opposant Samidare aux chevaliers animaux.

La tournure prise par ces derniers chapitres devient alors bien prévisible dans le sens où tout a été élaboré dans ce but. Qui n’avait pas vu venir cet affrontement final plein de souvenirs et de bons sentiments, centré sur la relation développée par Yui et Sami, jeune demoiselle effrayée à l’idée de voir sa vie prendre fin à peine commencée ? L’espace d’un instant, j’espérais un combat opposant tous les chevaliers les uns contre les autres mais non.

Pour en revenir à l’« affrontement final », celui-ci débouche très rapidement, et sans surprise, sur des adieux. En cause, l’absence d’un spectaculaire quelconque dans son exécution ou d’une intensité émotionnelle particulière. Tout se déroule machinalement, les pages tournent, les larmes coulent… Un peu trop.
Le temps se fait long et encore plus, lorsque les chevaliers Lézard et Corbeaux décident de s’affronter une dernière fois. L’intérêt scénaristique de ces pages est et demeurera un mystère complet.

On peut toutefois, et heureusement, compter sur un épilogue travaillé qui nous permet de retrouver l'ensemble des chevaliers survivants 10 ans après cette guerre assez spéciale. Un passage qui relève sans difficulté le niveau de ce qui a précédé et qui fournit étonnamment une conclusion plus que correcte à une série qui aura été jusqu’au bout atypique et inconsistante.

En bref

6
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de SAMIDARE, Lucifer and the biscuit hammer
Boutique en ligne
30,59€
Boutique en ligne
30,59€
Boutique en ligne
30,59€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)