7

Critique de Mr. Nobody #1

par Skeet le mar. 13 mai 2014 Staff

Rédiger une critique
Dans Mr. Nobody, l'auteur a voulu mettre le lecteur à la place du protagoniste de cette histoire, Kawai. Avec un habile jeu de flashbacks et autres rêves qui pourraient bien être en fait des souvenirs, on ne sait plus très bien où nous en sommes. A l'instar de Kawai, le lecteur est littéralement perdu.

Il se passe beaucoup de choses dans ce premier tome mais pour le moment, on ne comprend pas grand chose. De nombreuses questions restent en suspens, ce qui laisse un peu perplexe. On sent que l'auteur sait où il va et qu'il en a sous la pédale comme on dit mais il transmet peu d'éléments au lecteur. Ceci est un peu gênant car pour certaines personnes, trop de mystères tue le mystère.

Ceci dit, la série comporte 3 tomes ce qui promet une avancée rapide de l'histoire et il ne fait aucun doute que dès le prochain tome, nous allons mieux comprendre de quoi il retourne. Mais ceci a pour effet de laisser le lecteur dans l'expectative. Du coup, celui-ci s'attend à quelque chose d'énorme et le risque d'être déçu est d'autant plus grand...wait and see !

Ceux qui avaient déjà lu Kasane ou encore The outsider, ont déjà eu un aperçu du talent de Gou TANABE et de son style très personnel. Loin des dessins stéréotypés de certains auteurs de mangas, on se retrouve ici parfois avec des planches se rapprochant plus de l'esquisse au bon sens du terme.
A histoire sombre, décors et dessins sombres ! Gou TANABE arrive à jouer habilement avec des noirs très profonds pour faire ressortir encore plus les visages et leur accentuer leur expressivité. De la même façon, les zones d'ombre dans les décors sont omniprésentes et contribuent naturellement à établir une ambiance pesante. Cela ne donne clairement pas envie de traîner dans le coin, et pourtant...

Pour en revenir au côté très expressif des visages de personnages, il semblerait que l'auteur adore nous montrer leur étonnement comme en témoignent les nombreuses fois où ceux-ci sont représentés les yeux écarquillés devant quelque chose qui ne nous est pas montré de suite pour maintenir le suspense. Il en ferait même un peu trop à force !
Malgré le côté un peu strict du découpage qui ferait penser davantage à une BD classique qu'à un manga, le style de Gou TANABE fait mouche et vous offrira une expérience visuelle bien particulière.

Doki-Doki nous propose un polar bien noir qui saura faire son effet auprès des amateurs du genre. On sent que l'auteur sait où il va et sème des éléments de réponse au compte goutte histoire de nous tenir en haleine. Certaines planches sont artistiquement très réussies et nous offrent tantôt des scènes en clair-obscur, tantôt des décors esquissés juste ce qu'il faut pour restituer l'ambiance voulue.

Malgré le peu d'éléments à notre disposition et un sentiment de déjà-vu du côté de la perte de mémoire mêlée à un complot, la mayonnaise prend et on a hâte de lire la suite pour que l'auteur éclaircisse les nombreuses zones d'ombres.
Mr. Nobody promet de belles choses et maintenant il va falloir que le scénario soit à la hauteur des nos espérances car on est à même d'en attendre beaucoup vu la manière dont est ménagé le suspens !

Une agréable surprise de voir un tel titre paraître chez Doki-Doki qui semble vouloir diversifier son lectorat comme ils l'ont fait avec Gewalt par exemple.

En bref

7
Skeet Suivre Skeet Toutes ses critiques (627)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Mr. Nobody
5
Mr. Nobody

Mr. Nobody

Lire la critique de Mr. Nobody

Boutique en ligne
16,80€
Boutique en ligne
16,80€
Boutique en ligne
16,80€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)