7

Critique de The Civilization Blaster #9

par Charlie One le jeu. 29 mai 2014 Staff

Rédiger une critique
Bien qu’un dixième volume arrive après celui-ci, c’est avec ces chapitres que l’histoire principale trouve sa conclusion. Après les dernières révélations, il apparaissait logique de ne pas faire trainer plus que nécessaire la fin du conflit entre l’arbre des origines et celui de la destruction.

Et pour cette dernière salve, l’auteur a opté pour une construction narrative parallèle durant laquelle nous découvrons le stratagème de nos héros tout en assistant au dernier affrontement. Dans le cas présent, c’est assez réussi même si, par moment, le rythme en souffre un peu. Les explications de Mahiro sont parfois un peu longues et rébarbatives mais c’est après tout ce qui caractérise le personnage.
Ce passage est aussi l’occasion, notons-le, de voir le sorcier de la destruction gagner quelques points de charisme. C’est bien simple, on ne le trouve pas ridicule en le voyant combattre à lui tout seul l’arbre géant alors qu’à peine un tome plus tôt, on se demandait encore s’il servait à quelque chose.

Ce neuvième volume contient également un chapitre flashback sur Aika et Yoshino qui complète impeccablement celui du huitième tome. C’est toujours un plaisir de lire ce genre d’aparté, qui étoffe la vie passée de nos héros et nous permet de se détacher temporairement de l’intrigue principale. Si cette dernière est bien entendu intéressante, le débit de parole des personnages aura eu tout du long de la série tendance à fatiguer un peu le lecteur.

Pour finir, The Civilization Blaster s’offre un épilogue qui boucle convenablement toutes les questions en suspens. Toutes sauf une. Est-ce que Yoshino va-t-il se laisser aller et succomber au charme de la princesse ? En attendant d’avoir une réponse (ou non) à cette situation frustrante dans l’ultime opus, la série aura su se montrer globalement prenante grâce à une introduction solide et des personnages dans l’ensemble charismatiques et plein de ressources. Et si l’auteur s’est un peu égaré au milieu de son histoire, faisant presque du surplace, il n’en demeure pas moins, qu’il a su relever son scénario efficacement pour nous offrir un final plus que convaincant.
Un regret toutefois, la mise en retrait de Yoshino qui aurait mérité d’être plus présent pour la fin de l’histoire.

En bref

7
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de The Civilization Blaster
Boutique en ligne
7,00€
Boutique en ligne
7,00€
Boutique en ligne
7,00€
Boutique en ligne
7,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)