4

Critique de High School DxD #3

par Pois0n le sam. 21 juin 2014 Staff

Rédiger une critique
On y a vaguement cru à la lecture du tome 2, le tome 3 ne mettra pas bien longtemps à nous faire redescendre sur terre: si HighSchool D&D est un ecchi potable, à côté de ça il n'en reste pas moins un très mauvais manga.

Le tome ne commence pourtant pas si mal. L'entraînement d'Issei, le rapprochement avec Asia... Rien de bien original, mais ça se lit.
C'est par la suite que tout se gâte. La très peu farouche Rias débarque (encore) chez notre héros un peu tarte pour lui sauter dessus. L'occasion pour nous de reluquer une fois de plus sa plastique et sa jolie lingerie... mais une fois de plus pour rien! En coupant l'action au mauvais moment de façon bien peu subtile, les auteurs débutent un nouvel arc consacré au mariage arrangé de la demoiselle, les trois quarts du volume étant consacrés à l'explication de la situation. Oui, vous avez bien lu...

Comment expliquer pourquoi ce tome est si mauvais? Le goût d'archi-réchauffé de la situation et le côté cliché à l'extrême de la scène avec Rias? Le personnage du rival beau-gosse-au-sourire-ultra-bright vu et revu cent fois? Ou le fait que les personnages secondaires (Koneko/Yuto/Akeno) soient presque complètement absents? A moins qu'il ne s'agisse du fait que nous ayons un tome de transition où il ne se passe pour ainsi dire rien dés le troisième volume...

Non, vraiment, le seul truc sympa dans ce tome, c'est les pérégrinations maladroites d'Asia et Issei avec un passage certes fan-service et cliché, mais au moins vraiment drôle. Et peut-être aussi la très belle illustration (hélas en noir et blanc) de début de volume avec les héroïnes en robe de mariée.

Pour le reste, HighSchool D&D remplit parfaitement son quota en termes de pantsu, poitrines & co, mais le trait plus que moyen d'Hiroji Mishima ne met vraiment pas en valeur cet aspect-là. Dommage, compte tenu du fait que ce n'est certainement pas pour son scénario qu'on lit la série. Au moins, la narration est assez fluide et la mise en scène agréable, même si les combats manquent encore un peu de pêche, c'est très clairement en bonne voie.

L'édition de Panini est sympa avec des pages couleur en début de tome et une impression impec', même si le papier un peu fin et déjà jauni ternit le tableau.

En bref, nous avons pour le moment affaire à un ecchi qu'absolument rien ne fait sortir du lot. Si le roman et l'anime jouissent d'une bonne réputation, cette adaptation papier n'est alors probablement pas le meilleur support pour découvrir la licence.

En bref

4
Pois0n Suivre Pois0n Toutes ses critiques (271)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de High School DxD
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)