7

Critique de Chihayafuru #7

par Neginator le dim. 22 juin 2014 Staff

Rédiger une critique
Alors qu’elle partait encourager Taichi à un tournoi, Chihaya retrouve Arata, participant également à celui-ci. L’émotion est vive au point d’en faire monter les larmes aux yeux de Chihaya. De son côté, Taichi est partagé entre la joie de revoir Arata et son sentiment de faiblesse face à lui, aussi bien en Karuta qu’en amour.
Après avoir revue Arata, Chihaya est regonflée à bloc et s’entraîne avec acharnements ce qui profite à toute l’équipe. Lors de la sélection de l’Est des futurs Maître et Queen, elle affronte tout d’abord une fillette de 11 ans qui lui donne du fil à retordre et la pousse à se remettre en question. En seconde partie, elle se confronte à une ancienne Queen, ayant perdu foi en l’âme du Karuta, ce qui semble l’agacer au plus haut point.

Ce septième tome marque les retrouvailles des amis d’enfance : on retrouve Chihaya émerveillée, Arata tout aussi ému mais avec plus de discrétion et Taichi au bord de l’effondrement, attristé. Les sentiments de Taichi pour Chihaya sont à nouveau mis en avant et la tristesse s’en ressent.
Outre tout ceci, les tournois continuent et Chihaya fait face à des adversaires aux tempéraments différents, ce qui la fait évoluer dans sa façon de jouer. On assiste à des matchs intenses et très réalistes grâce au dessin de l’auteur.
Enfin, nous découvrons l’un des grands personnages encore inconnu jusqu’alors : le Maître, un homme assez prétentieux mais aussi très étrange.

Nous avons donc là un tome sous le signe des retrouvailles avec de nouvelles motivations, dont la dernière scène nous incite à lire la suite.

En bref

7
Neginator Suivre Neginator Toutes ses critiques (151)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Chihayafuru
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)