8

Critique de Freezing #22

par Charlie One le sam. 29 nov. 2014 Staff

Rédiger une critique
Avec ce volume, LDY fait entrer son manga dans une nouvelle phase (oui, encore). Si l’arrivée des Pandoras Légendaires ne se résumait qu’à une nouvelle surenchère shonenesque permettant de mettre un terme au Nova Clash, l’introduction des Busters qui s’inscrit dans cette surenchère met en place une nouvelle direction pour la série très réjouissante.

Le concept des « jumelles maléfiques » n’a certes rien de nouveau mais dans une série comme Freezing, comment ne pas frétiller à l’idée des affrontements qui nous attendent ?! Surtout quand on assiste à une telle présentation des jeunes femmes désignées pour faire tomber Gengo Aoi ! Ces filles sont tout bonnement des sauvages psychopathes et risquent bien de donner du fil à retordre.

Mais le plus bluffant reste sans doute le fait d’avoir entre les mains un tome qui réussit à captiver sur la longueur sans contenir de réelles séquences d’action ! Oui, l’attention est entièrement portée sur les manigances de l’organisation Chevalier et celles du Professeur. On sort un peu du ridicule des conspirations mystères pour un plan concret qui promet. Et vraiment, c’est tout ce que l’on demande. L’adversaire de Gengo est en prime charismatique, ce qui ne gâche rien. On aurait aimé des réponses sur Maria en plus mais une fois de plus le lecteur reste dans l’ignorance.

Du côté des Pandoras de West Genetics, les histoires de cœurs de Satellizer occupent le centre d’attention. Clairement la partie la moins réussie de ce tome qui ne fait que ressasser une nouvelle fois le malaise récurrent entre la femme stigmatique et son limiteur.

En bref, l’arrivée des Busters est ce qu’il fallait à Freezing pour se relancer de plus belle dans la mythologie du manga. Leur introduction est réussie et provoque une réelle impatience quant à la suite des événements. Il ne manque plus qu’à doter Gengo Aoi d’une réelle épaisseur pour donner corps à ses motivations et on aura alors un scénario plus que correct.

En attendant de lire la suite, on demandera au traducteur de se calmer sur la traduction et éviter des expressions comme « avoir maille à partir » qui font buter à la lecture…

En bref

8
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Freezing
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)