8

Critique de Altaïr #4

par Suiginto le mar. 31 mars 2015 Staff

Rédiger une critique
Embarqués sur le navire principal de la flotte Vénedikte, Mahmud et Cyrus vont découvrir pourquoi l'allié de Phoenicia n'a pas levé le petit doigt pour l'aider durant son siège par l'Empire Baltrhain... Porté par ce périple, le récit nous entraîne ainsi à la découverte d'une nouvelle contrée avec ses propres mœurs et sa culture. Toujours influencée par sa passion de l'Occident, cette fois Kotono Kato semble s'être inspirée de la ville de Venise pour créer Vénédik, un nouveau pays qui vient enrichir l'univers très personnel et fantasy d'Altaïr, avec des conflits politiques et militaires toujours aussi captivants. On est conquis par les aventures du héros, qui devra encore une fois faire preuve de bravoure et de sagacité pour démystifier le complot auquel il se retrouve mêlé, tandis qu'il poursuit sa quête d'alliés de la Türkiye. De plus, les dialogues percutants et le charisme des personnages ajoutent au plaisir de lecture, comme depuis le début de la série! On regrettera toutefois que Cyrus soit si vite relégué au rang de faire-valoir, dont la présence n'a plus un grand impact sur l'intrigue, alors qu'on se délectait par avance de creuser la relation d'amitié qui s'était nouée entre lui et Tugrul Mahmud Bey... En espérant donc que le scénario le remette bien vite sur le devant de la scène! Par ailleurs, à l'image de la sublime illustration de couverture, pétrie de détails, les dessins de la mangaka dégagent toujours une vraie personnalité et un sens esthétique envoûtant, que ce soit dans le chara-design (avec ces drôles d'yeux penchés) et les décors stylisés et immersifs. Grâce à eux, on se laisse facilement porter par la narration très prenante! En fin de volume enfin, on trouvera un one-shot intitulé "Le garde d'Anastasia", une histoire courte basée sur la légende de la benjamine des Romanov, et qui fut la première publication de l'auteure. Malgré quelques petits défauts, on y décèle un potentiel épatant dans les graphismes et la mise en scène! Cela nous rappelle les meilleurs scènes d'action d'Altaïr, avec lesquelles on devrait d'ailleurs renouer dans le prochain tome, au vu des nouvelles péripéties qui attendent nos compagnons de voyage...!

En bref

8
Suiginto Suivre Suiginto Toutes ses critiques (720)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Altaïr
9
Altaïr

Altaïr

Lire la critique de Altaïr

9
Altaïr T.3

Altaïr T.3 Staff

Lire la critique de Altaïr T.3

Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)