7

Critique de UQ Holder! #4

par Neginator le lun. 3 août 2015 Staff

Rédiger une critique
Le combat contre Nagumo vient à peine de se terminer que nos héros se lancent déjà vers une nouvelle destination qui surrexcite Tôta : la Tour Amanomi Hashira, dont il s'est juré d'atteindre le sommet. Pour les accompagner, une jeune fille du nom de Kirié, immortelle aux pouvoirs mystérieux, va se joindre au groupe. Mais séparés dès leur arrivée de Kurômaru et Ikku, Tôta et Kirié font face à un grave danger qui entraîne la mort de cette dernière... Tout du moins temporairement, puisque son pouvoir d'immortel s'affirme. Elle explique ainsi la situation à Tôta et le groupe va devoir user d'ingéniosité pour lutter contre le mage le plus puissant depuis la mort du grand-père du jeune héros : Fate Averuncus ! Ce 4ème opus nous plonge dans une nouvelle aventure très intéressante puisque nous allons retrouver un nouveau personnage emblématique de la série Negima! : Fate Averuncus. Celui-ci, gratifié du titre de mage le plus puissant, le confirme ici et donne du fil à retordre à nos jeunes héros, nous proposant de belles scènes d'action, fluides et très claires. En faisant réapparaître Fate, Ken AKAMATSU va sûrement nous révéler des informations sur le passé de notre jeune héros ainsi que sur celui de son grand-père. Peut-être allons nous enfin avoir de nouvelles informations sur le post-Negima. Tout ceci n’est à l’heure actuelle que supposition, puisque les intentions de Fate nous sont encore inconnues, excepté qu'il veuille récupérer Tôta. Les personnalités des personnages continuent de s’affirmer. On découvre de plus amples détails concernant Ikku, qui possède notamment quelques similitudes avec Chachamaru de Negima, telles que les techniques et la constitution puisqu’il possède un corps mécanique. La petite nouvelle a également son caractère : sous ses airs de gamine innocente, elle cache une jeune fille légèrement hautaine et agressive au pouvoir d’immortalité assez original et qui semble faire la fierté de l’auteur. Tout ceci permet à Ken AKAMATSU de glisser encore une fois de nombreuses scènes humoristiques entre deux combats, allégeant la lecture. Le graphisme est toujours d’aussi bonne qualité avec encore une fois un savant mélange entre les structures 3D et le dessin de l’auteur. Ca ne choque pas et c’est toujours aussi efficace ! Avec ce quatrième tome, UQ Holder! poursuit sa voie de shônen fantastique efficace avec à nouveau des combats d’arts martiaux et de magie, ainsi que des personnages charismatiques et beaucoup d’humour. Cependant, on reste encore dans le flou total concernant le passé de Tôta mais il faut croire que des révélations sont à venir. Le prochain tome nous éclairera peut-être plus dans ce sens.

En bref

7
Neginator Suivre Neginator Toutes ses critiques (153)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de UQ Holder!
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)