7

Critique de L'équipe Z #1

par Blackiruah le mer. 16 mars 2016 Staff

Rédiger une critique
A l’heure où les girondins de Bordeaux viennent de perdre 4-0 (et que le PSG vient d’être sacré champion mais là je digresse), nos amis fans de football de la ville doivent désespérer… Pourtant, deux bordelais, Edmond Tourriol et Daniel Fernandes (qu’on avait déjà vu sur la série « banc de touche ») se lancent dans l’expérience du manga dédié à ce saint sport, surement leur seul moyen de développer du beau football !

Tout commence par un face à face entre Hugo et Majid dans les rues de Bordeaux, les 2 adolescents font preuve de prouesses en se driblant malgré les obstacles constants. Néanmoins, ils vont finir par heurter le directeur du centre de formation du FC Metropolis (entendre par là un ersatz des Girondins de Bordeaux) qui venait de mettre au défi un de ses entraineurs : ce dernier souhaite prouver l’importance de l’effort et du collectif dans le football par rapport aux individualités. Naturellement, nos deux jeunes vont rejoindre son équipe... considérée comme une équipe Z !

Derrière ce manga, on découvre avant tout une philosophie d’amoureux de football. Edmond et Daniel, en l’occurrence, montrent, dans ce premier volume, la construction de l’équipe que nous allons surement suivre plus tard. Les auteurs s’attardent avant tout sur les personnages qui présentent des profils très différents : Hugo est un fils de parents qui vont se séparer, Majid a un frère doté de problèmes mentaux, Sacha est le fils d’une famille aisée qui l’interdit d’y jouer et Johnny est un SDF. Ces profils très différents sont là pour montrer l’intérêt du football qui est avant tout un sport qui rassemble peu importe son origine.

Et c’est d’ailleurs tout ce que prône Adrien, l’entraineur de l’équipe Z, à travers ses exercices et travaux qui cimentent l’équipe (malgré les quelques conflits internes) comme le montre la dernière épreuve.

Au dessin, on retrouve aussi le dessinateur de « banc de touche », Albert Carreres qui a métamorphosé son style pour s’adapter au manga. D’ailleurs, on ne peut s’empêcher de penser à « Captain Tsubasa » tant le style, les designs épurés ainsi que le dynamisme des scènes balle au pied évoquent le charme de la série qui a bercé la jeunesse de tout amateur de football !

Au final, la seule ombre au tableau est de ne pas avoir pu découvrir un vrai match de foot mais le choix des auteurs a été de se concentrer avant tout sur les sélections de l’équipe. Pourquoi pas, mais espérons que cette petite frustration soit évacuée dès le prochain volume.

La petite histoire est que « l’équipe Z » a pu être réalisée grâce à un financement participatif via Ulule. Forcément, amateur de football que je suis et connaissant la passion de monsieur Tourriol, je ne pouvais pas passer à côté. Donc la question est surtout : ai-je des regrets ?

Clairement non, via ce premier tome, le potentiel de la série est là. Les auteurs vendent une aventure humaine à travers le prisme du football (qui reste le sport idéal pour). Les scènes de ballon sont enthousiasmantes et rappellent les bons souvenirs de Captain Tsubasa : il ne manque plus qu’à suivre un vrai match de football ! Après tout ça sera enfin le seul moyen pour nos amis bordelais de voir du beau foot…

En bref

Le manga français « L’équipe Z » s’annonce comme une belle épopée de football prônant l’aventure humaine et le beau jeu collectif. Ce premier volume se focalise avant tout sur un casting prometteur et les scènes de foot pures annoncent de futurs matchs aux rythmes endiablés. Des promesses à confirmer dans le second volume que j’attends avec impatience !

7
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (477)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de L'équipe Z
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire