6

Critique de ReLIFE #1

par Charlie One le lun. 6 juin 2016 Staff

Rédiger une critique
Des pages imprimées en couleurs dans un manga, on en a tous vu mais un manga original intégralement publié en couleurs ? C’est déjà moins commun et forcément cela intrigue.

Et c’est davantage le cas pour un lecteur tel que moi, qui s’est éloigné depuis quelques années des choix éditoriaux de Ki-Oon (pour diverses raisons).
Clairement, la palette de couleur utilisée m’aide à passer outre le vide des décors – devenu un réel problème me concernant - et au passage, offre une jolie alternative aux petits avatars-bulles afin de visualiser celui qui parle. La couleur met également joliment en valeur une patte graphique assez commune qui me laisserait de marbre en temps normal. Donc voilà. C’est joli. C’est attrayant. Ça attire la curiosité. Et cela aide à s’immerger. Mais est-ce que l’histoire en vaut la peine ou s’agit-il simplement d’un beau produit ?

Le pitch m’a instinctivement fait penser à Détective Conan. Les deux séries n’ont absolument rien à voir mais l’astuce de la gélule qui fait rajeunir d’une dizaine d’années, on la connait… c’est l’APTX 4869 ! La méthode de rajeunissement aurait donc pu être un peu plus recherchée. Quitte à être surréaliste, pourquoi ne pas laisser court à son imagination ? Mais passons sur la méthode.
Contrairement au petit détective, Arata Kaizaki est à la base un adulte de 27 ans dont la vie post-lycée ne s’est pas déroulée comme ce dernier l’avait imaginée. Vous savez. Le classique « boulot à la sortie de la fac, tomber amoureux et fonder une famille ». Tout cela avant d’atteindre le cap des 25 ans, bien évidemment. C’est un peu comme cela que j’imaginais la vie quand j’avais 10 ans. Arata, lui, rumine toujours sur cette réalité inatteignable. C’est alors qu’entre en jeu un mystérieux individu, le dénommé Ryo Yoake qui lui propose l’impossible : retourner au lycée en prenant la fameuse gélule dont je vous parlais plus haut.

Quelques tergiversions plus tard, Arata est de retour au lycée ! Ceci n’est pas un spoiler, car sans cela il n’y aurait pas de série. Et c'est dans le synopsis.

Toute l’attention des chapitres de ce premier tome est donc tout naturellement portée sur la première journée d’Arata et son adaptation à sa condition retrouvée de lycéen. Comment repasser des tests ? S’adresser à ses nouveaux camarades forcément bien plus jeunes ? A ses professeurs ? Se débarrasser des mauvaises) habitudes de sa vie d’adulte ? Tout un tas de situations assez convenues qui tirent leur épingle du jeu essentiellement grâce à la psychologie d’Arata dont le recul sur la vie (d’un gars de 27 ans dans un monde d'adolescents) créé un décalage comique.

Si vous me suivez jusque là, c'est donc sympathique mais c'est pas la claque.

Et voilà pourquoi.

Peut-être en raison de son format d’origine – la web série – la multitude de petits chapitres d’une dizaine de pages offrent des pointes d’humour simples mais efficaces, d’autres échanges plus classiques dans le genre classique de la tranche de vie lycéenne, la naissance d'une amitié/romance… mais rien d'absolument intriguant quant à la société pour laquelle travaille Ryo.

On se pose des questions, oui. Mais dans un coin de notre tête. On ne se retrouve pas happé par l'intrigue. A l’exemple de ce chapitre qui, au lieu de développer la possibilité de la présence d’un autre ReLycéen dans la classe d’Arata, donne l’impression de tuer l’idée dans l’œuf avant de passer à autre chose… C'est dommage, l'auteur préfère la légèreté. Pour le moment.

En bref, après la lecture de ce tome 1, je n'ai absolument aucune idée de ce que ce sera ReLIFE. Une simple chronique lycéenne avec un twist à l’image de cette première fournée de chapitres ? La série s’arrêtera-t-elle simplement à la fin de l’année de terminale d’Arata ?
Et la question qui se pose dans le sens où je ne connais pas le niveau global des mangas développés directement sur le web : la série osera-t-elle avoir une ambition à la hauteur de son postulat de base et sera-t-elle capable d'exploiter le mystère qui entoure la ReLIFE Inc ?

En bref

6
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de ReLIFE
10
ReLIFE T.14

ReLIFE T.14 Staff

Lire la critique de ReLIFE T.14

10
ReLIFE T.13

ReLIFE T.13 Staff

Lire la critique de ReLIFE T.13

Boutique en ligne
9,65€
Boutique en ligne
9,65€
Boutique en ligne
9,65€
Boutique en ligne
9,65€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)