6

Critique de The Rising of the Shield Hero #1

par Skeet le lun. 13 juin 2016 Staff

Rédiger une critique

Bienvenue dans le VRMMO RPG


Naofumi est aux anges : alors qu’il feuilletait un livre intitulé les quatre armes saintes à la bibliothèque, il est soudainement transporté dans un univers qui ressemble à s’y méprendre à celui d’un jeu de rôle d’héroic fantasy. Il fait partie des héros qui vont devoir sauver le royaume de Melromarc en proie à de terribles attaques de monstres sanguinaires.


Seulement, Naofumi va vite comprendre que sa quête va s’avérer difficile puisqu’il est le seul à ne pas avoir d’arme offensive. En effet, alors que les trois autres héros, des étudiants de son monde eux aussi, sont équipés d’un lance, d’un arc ou encore d’une épée, lui s’est vu attribuer un bouclier !




THE RISING OF THE SHIELD HERO vol. 1 ©Aiya Kyu 2014 / Aneko Yusagi 2014 / KADOKAWA CORPORATION



Nos nouveaux héros ont pour but de progresser (gagner des niveaux donc) d’ici à ce que la nouvelle vague d’attaque de monstres se produise. Pour cela, ils vont être accompagnés de volontaires mais Naofumi va de suite se sentir rejeté. En effet, personne ne souhaite l’accompagner sauf une jeune fille du nom de Myne Suphia.


Naofumi et Myne vont directement chez un marchand afin de s’équiper avec l’argent qu’ils ont reçu pour démarrer. Mais la situation se complique quand Naofumi comprend qu’il n’a pas le droit d’utiliser d’autres armes. Il doit faire évoluer son arme petit à petit. Il est donc condamné à se défendre !



Un début bateau mais des éléments originaux


Le début de ce manga a de quoi en rebuter plus d’un et on serait presque tentés de refermer le livre après les quelques pages qui servent d’introduction à cette histoire. En effet, l’auteur ne s’encombre pas avec une mise en place détaillée et au bout de trois pages, il est déjà dans le monde parallèle. Il est surpris pendant quelques secondes mais ne va pas se poser plus de questions que ça quant à sa présence dans ce château ! Et que dire des trois autres étudiants qui sont déjà là quand Naofumi arrive. Eux semblent carrément confiants et pas surpris pour un sou (ou alors, ils le cachent bien).


On sent donc que l’auteur veut aller droit au but et rentrer directement dans la quête qui s’offre à nos héros. Et là on réalise qu’on est vraiment dans un jeu vidéo et pas simplement dans un univers parallèle. Des fenêtres de messages apparaissent quand un joueur tente de faire quelque chose d'interdit et les héros ont accès à leur statistiques.... bref on y est !



THE RISING OF THE SHIELD HERO vol. 1 ©Aiya Kyu 2014 / Aneko Yusagi 2014 / KADOKAWA CORPORATION



Ce qui est marrant, c’est que l’auteur admet lui-même que le scénario sent le déjà-lu quand Naofumi lit les premières pages du roman à la bibliothèque. En effet, celui-ci dit "pour l’originalité, on repassera...". Et il n’a pas tort ! Mais rapidement, l’auteur nous apporte de l'originalité pour contrebalancer le tout : Naofumi est doté d’un bouclier ce qui en fait en apparence le héros le plus faible des quatre. On a bien envie de voir comment il va se débrouiller avec ça ! Et puis celui-ci va se faire trahir très rapidement par la jeune fille qui s’est dévouée pour l’accompagner. Elle va colporter des mensonges à son sujet ce qui va le faire passer pour une ordure pendant toute l’aventure !
Ceci va avoir des conséquences intéressantes sur son attitude dans le jeu et avec les personnes qu’il va rencontrer. Sa personnalité va être amenée à changer et cela va donner une autre dimension à ce personnage qui ne semblait pas très intéressant au départ. Naofumi part donc avec un handicap certain qui ne va pas faciliter son acclimatation et sa quête. Ceci constitue une réelle originalité dans ce type d’histoire.


Par contre, pour le reste, on retrouve tous les codes du genre et il y a de quoi faire une overdose si vous avez lu des mangas de ce style ces derniers temps. Surtout que graphiquement, même si c’est honnête, cela reste très convenu.


 


Un seul but : progresser


Pour le moment, rien n'est réellement défini dans le scénario. On sait juste que les héros vont devoir s'entraîner au maniement de leurs armes légendaires en attendant l'arrivée de la nouvelle vague de calamités. Chacun va partir de son côté mais on va suivre uniquement le héros au bouclier. Et puis apparemment, ils ne vont pas se croiser d'ici tôt puisqu'on nous explique en début de tome que les armes légéndaires ne doivent pas rester les unes auprès des autres car cela les empêcherait d'évoluer. Ceci est plutôt dommage mais explique pourquoi ils doivent se séparer dès le départ. Alors va-t-on revoir les autres héros d'ici l'arrivée des monstres ? Est-ce qu'on va les suivre chacun à leur tour ? La suite nous le dira. 


En tout cas, avec une telle introduction, l'auteur se laisse beaucoup de marge de manoeuvre car il n'est pas réellement cloisonné dans une quête. Il peut ainsi laisser libre cours à son imagination et faire errer son héros dans le jeu, sans réel but. Du coup il y a fort à parier que ce manga sera une succession d'explorations dans ce monde inconnu. On devrait y découvrir de nouvelles créatures et de nouveaux compagnons de route étant donné que notre héros n'a pas le choix : quelqu'un doit se battre à sa place !


Mais ceci nuit également un peu à ce premier tome. En effet, quand on referme le manga, on n'a pas forcément cette envie irrépressible de lire la suite car on ne sait pas trop où on va. Globalement, le scénario est trop simpliste pour susciter un réel engouement et démarquer ce manga des autres du genre.

En bref

Ce manga n’aborde clairement pas un sujet original (jeune homme transporté dans un jeu vidéo grandeur nature...) et on pourrait vite faire l’impasse dessus par lassitude après la lecture des premières pages peu convaincantes. Cependant, le héros de cette histoire a un profil et un développement suffisamment intéressants pour qu’on donne une chance à cette série.

6
Skeet Suivre Skeet Toutes ses critiques (627)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de The Rising of the Shield Hero
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)