7

Critique de Rainbow Days #2

par snoopy le ven. 24 juin 2016 Staff

Rédiger une critique
La lecture du premier tome s’est révélée assez sympathique et légère malgré des personnalités un peu trop stéréotypées et un déroulement un peu classique. On a tout de même pris plaisir à faire connaissance avec cette bande de copains aussi drôle que décalée et très vite attachante. Rainbow days est en tout cas un bon divertissement pour se vider la tête, c’est donc dans cet état d’esprit que je me lance dans ce second opus. Tandis que Natsu tente par tous les moyens de passer du temps avec Anna, que Tsuyo profite des petits plaisirs de la vie sa jolie cosplayeuse et que Matsu se met en quête de nouvelles proies à accrocher à son tableau de chasse, le pauvre Kei se retrouve tout seul et se met à déprimer. La chance va-t-elle tourner pour notre sado maso préféré ? Dans la première partie du tome, l’histoire se concentre un peu plus sur Kei dont le petit coup de blues va nous permettre de découvrir d’autres facettes de sa personnalité. L’entrée en scène de son ami Taizô et le fait que ce soit tous les deux de grands sportifs apportent du dynamisme et de la fraicheur à ce début de tome. Kei en pratique généralement quand il a le moral dans les chaussettes mais le jeune homme va vite se rendre compte qu’il est entouré d’amis précieux sur lesquelles il peut compter dans les moments difficiles. C’est pour ainsi dire le moteur de la série et l’auteure parvient très bien à nous retranscrire le pouvoir de l’amitié en rendant le tout divertissant avec en prime quelques scènes bien hilarantes. Cela montre aussi que l’auteure ne va pas se contenter uniquement de notre petit groupe de quatre lycéens mais va continuer d’étoffer son titre avec l’arrivée de nouveaux personnages tout aussi attachant. Bien sûr, la suite des évènements est beaucoup plus classique avec l’arrivée de la fameuse fête du lycée mais je dois bien reconnaitre que cette dernière est moins indigeste qu’à l’accoutumée puisqu’on se focalise plus sur le pauvre Natsu qui essaie désespérément d’en profiter pour se rapprocher d’Anna. D’ordinaire réservée, on sera d’ailleurs étonné de la voir de mauvaise humeur vu qu’elle ne montre pas facilement ses émotions. On la voit ainsi évoluer et ressentir de nouvelles émotions grâce à Natsu, un point qui mérite d’être exploité et qui pourrait se révéler intéressant par la suite. Finalement la série parvient à titiller bien plus ma curiosité que je ne l’aurai cru au premier abord surtout en ce qui concerne les relations amoureuses de chacun. En effet, même la relation Anna/Natsu a réussi à m’intéresser dans ce second tome avec une Anna moins coincée qu’à l’habituée. Idem pour Kei, je me demande si le pauvre va finir par trouver chaussure à son pied avec ses penchants très spéciaux et je suis curieuse de suivre le quotidien d’un couple comme celui-là qui sort vraiment de l’ordinaire. Ensuite, plus Mari se montre acerbe avec Matsu et plus l’envie de les voir sortir ensemble se fait ressentir, les prises de tête lorsqu’ils se retrouvent à deux sont d’ailleurs toujours aussi excellentes. Enfin, ce n’est sans doute qu’une idée mais la relation Tsuyo/Yuki me donne l’impression que quelque chose cloche entre eux. La suite nous réserve sans aucun doute quelques bonnes surprises. Enfin, j’ai adoré le dernier chapitre intitulé Rainbow Days Girl dans lequel Anna, Mari & Yuki se retrouvent à siroter un petit verre et partent dans leurs délires. Nos lycéennes débordent d’imagination et on sans doute lu un peu trop de manga ; un petit moment entre filles qui m’a beaucoup plu et bien fait rire ! L’auteure nous gâte avec une petite histoire bonus plaisante qui parlera sans aucun doute aux jeunes koteurs. Agréablement surprise et bien que le déroulement de l’histoire reste assez classique, la narration de ce second tome est moins poussive et on tombe de plus en plus sous le charme de nos quatre lycéens. On apprend à les connaitre, l’auteure nuançant un peu plus ses personnages et on les voit tout doucement évoluer au contact de l’autre. L’univers de Rainbow Days se montre de plus en plus plaisant !

En bref

Agréablement surprise et bien que le déroulement de l’histoire reste assez classique, la narration de ce second tome est moins poussive et on tombe de plus en plus sous le charme de nos quatre lycéens. On apprend à les connaitre, l’auteure nuançant un peu plus ses personnages et on les voit tout doucement évoluer au contact de l’autre. L’univers de Rainbow Days se montre de plus en plus plaisant !

7
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (485)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Rainbow Days
Boutique en ligne
6,89€
Boutique en ligne
6,89€
Boutique en ligne
6,89€
Boutique en ligne
6,89€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)