8

Critique de Love x Dilemma #1

par Charlie One le sam. 9 juil. 2016 Staff

Rédiger une critique
Love x Dilemma, c’est de qui ?

En préambule de cette critique, il est essentiel avant tout d’indiquer que l’auteur de ce manga n’est nul autre que Kei SASUGA, la créatrice du superbe GE Good Ending (édité aux éditions Kana et vivement conseillé) !! Cela semble anodin, mais sans ce nom sur la couverture, il aurait été surprenant que je me lance dans cette série…

... Editée par Delcourt/Tonkam

La promotion n’était clairement pas au niveau, placardant une accroche ridicule ressemblant peu ou prou à « QUAND TA PROF + TON EX = TES DEMI-SŒURS ». Il faudra m’excuser mais la communication de l’éditeur ne vendait clairement pas du rêve. Et j’irai plus loin en disant qu’elle était complètement foirée.

Bon, d’accord mais ça parle de quoi ?

Cela étant dit, notre nouveau lycéen préféré, Natsuo Fujji se retrouve effectivement dans une situation délicate lorsqu’il découvre que sa jeune et jolie professeure Hina et Rui, son coup d’un soir vont devenir ses nouvelles demi-sœurs et qu'ils devront emménager ensemble. Mais s’il l’on veut être technique, elles ne le sont pas encore et l’évolution de ce premier tome met déjà en avant la maitrise de l’autrice dans les prémisses de sa gestion des relations taboues, qui n’apparaissent pas juste comme un prétexte pour vendre du sexe.

Et c’est bien ou pas ?

Le premier chapitre fut un peu laborieux avec une entrée en la matière rentre dedans et ce fameux décalage entre japonais et européens dans la perception des échanges romantiques. Les pensées de Natsuo et les réflexions de son ami peuvent en effet apparaitre naïves et typiquement japonaises. N'oublions pas qu'il s'agit d'un shonen après tout.

Passé cela, l’on retrouve bien la patte de Kei Sasuga dans l’énergie qu’elle insuffle à sa série, sachant enchainer des scènes comiques, sérieuses ou touchantes avec une fluidité exemplaire.
L’auteure sait se renouveler tout en restant fidèle à elle-même, nous proposant un premier éventail de protagonistes aux caractères bien trempés et assez peu stéréotypés, ce qui est très appréciable pour un premier tome et ce, sans se retrouver avec des copies conformes des personnages apparus dans GE Good Ending.

Les échanges sont dynamiques et l’humour est bien présent, permettant d’apporter la légèreté nécessaire à un scénario qui aurait pu, sous un autre crayon, devenir grossier, voire malsain. L’on retrouve également un bon sens de la répartie, surtout quand il s’agit de Natsuo et Rui qui forment d’ores et déjà un excellent duo.

Enfin, si le sexe en général et les poitrines sont plus nombreuses que dans sa précédente série, la mangaka reste relativement sobre, rendant simplement son manga un peu plus « adulte » visuellement.
Toujours au regard du visuel, bien que son trait n’ait pas beaucoup évolué et reste assez simple, il met parfaitement en valeur les personnages.

En bref ?

L’entrée dans l’univers de Love x Dilemma se fait sans douleur et apaise les craintes provoquées par la promotion du manga. L’on retrouve tout ce qui fait le charme d’une série made par Kei Sasuga à savoir des lycéens et des relations compliquées. Et bien que celles-ci soient un peu plus taboues que la norme, l’on sent que leurs évolutions seront gérées avec soin que cela soit avec sérieux, humour, du drame ou du sexe. A confirmer !

En bref

8
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Love x Dilemma
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)