3

Critique de Platinum End #3

par Végéta69 le mar. 6 déc. 2016 Staff

Rédiger une critique
Le second tome a été décevant sur bien des aspects. Un schéma narratif trop classique, un protagoniste sans charisme et un antagoniste peu convaincant : beaucoup d’éléments qui n’allaient pas. Le lecteur n’attendait qu’une chose : un rebond de la série ! Le troisième tome parviendra-t-il à redresser le tir ? Mirai et Saki viennent de rencontrer un nouveau participant au jeu. Un personnage plutôt intéressant avec une histoire à la fois touchante et crédible. De plus, il va permettre de faire avancer l’intrigue et va rapidement proposer une alliance pour contrecarrer les plans de Métropoliman. Petit à petit, on commence à élaborer quelques stratégies, à savoir comment tuer et abattre l’ennemi. En somme, un bon premier chapitre mais qui va malheureusement très vite être gâché par un récit lent et des personnages agaçants. Les auteurs tentent tant bien que mal de développer la psychologie des personnages mais c’est encore trop lisse et peu approfondi. L’antagoniste a un regard perçant et intriguant qui lui confère un certain charisme. Le problème, c’est qu’on ne le considère pas comme le personnage à tuer. Il ressemble plus à un adolescent trop gâté ce qui enlève toute crédibilité à l’histoire. Il n’y a pas de tension qui s’installe et la peur de mourir à tout instant est inexistante. Le récit manque de saveur et on ne se rend pas compte de la gravité de la situation. Sans oublier le véritable problème de la série pour le moment, Mirai qui n’a visiblement aucune influence sur les décisions prises. N’importe quel personnage prend le dessus sur sa personnalité et on en oublie presque que c’est le protagoniste de la série. Ne soyons pas trop médisant non plus, on décèle quand même de bons aspects dans ce tome. Une réflexion sur la mort, le droit de tuer une personne. Certes, c’est du déjà vu mais ça ne peut apporter que du bien à l’intrigue bien trop fade jusque-là. La seconde partie du tome va enfin faire bouger les choses et va accélérer le rythme du tome qui était bien trop convenu. Mais encore une fois, le potentiel n’est pas exploité et le tout est gâché par des scènes qui tendent plus vers le comique que l’aspect dramatique. Le lecteur ne sait pas où se placer dans cette œuvre, s’il doit prendre le manga à la légère ou être pris d’angoisse par la situation. L’histoire est vraiment trop ambiguë à ce niveau-là. Que retenir de ce troisième tome au final ? Pas grand-chose. Il n’y a pas vraiment d’amélioration au grand dam des fans. Le récit part un peu moins dans tous les sens mais ce n’est pas encore ça. Les défauts relevés dans le second tome persistent toujours et on ne sait plus trop quoi attendre de la suite de la série (si ce n’est le dessin magnifique). On ne retrouve toujours pas la recette qui a fait le succès des auteurs de Death Note. Platinum End est en train de devenir un survival game parmi tant d’autres et confirme son déclin. En un mot : dommage …

En bref

Que retenir de ce troisième tome au final ? Pas grand-chose. Il n’y a pas vraiment d’amélioration au grand dam des fans. Le récit part un peu moins dans tous les sens mais ce n’est pas encore ça. Les défauts relevés dans le second tome persistent toujours et on ne sait plus trop quoi attendre de la suite de la série (si ce n’est le dessin magnifique). On ne retrouve toujours pas la recette qui a fait le succès des auteurs de Death Note. Platinum End est en train de devenir un survival game parmi tant d’autres et confirme son déclin. En un mot : dommage …

3
Végéta69 Suivre Végéta69 Toutes ses critiques (93)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Platinum End
Boutique en ligne
7,15€
Boutique en ligne
7,15€
Boutique en ligne
7,15€
Boutique en ligne
7,15€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)