8

Critique de Chihayafuru #18

par snoopy le mer. 7 déc. 2016 Staff

Rédiger une critique
Après avoir enchaîné une multitude de matchs passionnants sans avoir laissé au lecteur le temps de souffler, on s’attend ici à ce que l’auteur nous serve un tome de transition. Ce qui permettrait à ce dernier de se recentrer sur l’évolution de son intrigue.

Le tournoi national de Karuta interlycées est terminé et Chihaya et ses amis retournent au lycée, confiants dans l’idée d’avoir avancé dans leur quête du Karuta. Dans l’attente d’un nouveau combat contre Shinobu, Chihaya décide de tout faire pour s’entraîner à devenir une vraie Queen. Malheureusement, le jour des sélections de l’est du Japon tombe pendant le voyage scolaire des premières, et c’est le choc ! Elle décide alors de participer au tournoi des rang A de Yoshino avec Taichi et Arata dans l’espoir de se préparer au titre de Queen qu’elle convoite.

On retrouve notre Chihaya national qui survit tant bien que mal à l’entrainement intensif du camp Fujisaki, ce dernier n’ayant pas volé sa réputation. L’occasion pour notre héroïne d’avoir une sorte de révélation au contact de certaines personnes et d’explorer ainsi de nouvelles façons de jouer. Bien sûr, il lui faudra du temps afin de les assimiler et s’entraîner durement pour parvenir à un résultat. Comme nous l’a révélé précédemment la compétition interlycée, Chihaya a encore une belle marge de progression devant elle et on était curieux de voir la manière dont l’auteur allait s’y prendre pour faire évoluer son personnage de façon crédible. Il répond déjà brillamment à nos attentes durant tout ce tome où le lecteur pourra se rendre compte des répercussions que vont avoir tous ces petits déclics sur son jeu. En plus, il sera très agréable de voir son visage s’illuminer un peu comme si elle ouvrait la boite de pandore ; le feu de la passion brûle toujours aussi fort et les matchs à venir promettent d’être encore plus passionnants.

Notre héroïne n’est pas la seule à évoluer, les autres sont plus que jamais résolus à gravir les échelons et on sera amusé de constater qu’ils ont tous leur propre raison de vouloir y parvenir. Une galerie de personnages toujours aussi plaisante et digne d’intérêt, on sera d’ailleurs toujours autant impressionné par leur détermination qui ne faiblit pas malgré la fatigue des entraînements à répétition et les échecs rencontrés. Celui qui aura attiré le plus notre attention reste Taichi puisqu’il n’y a pas que du karuta au menu cette fois ci. Même si le jeu traditionnel continue d’occuper le plus gros de la scène, l’auteur s’est enfin décidé à faire évoluer les sentiments de ses personnages ainsi la rivalité entre Arata et Taichi commence tout doucement à se dessiner. D’autant plus que Chihaya commence à voir Taichi différemment et donc tout ceci pimente un peu le récit ; bien que cela reste encore léger, l’auteur semble avoir saisi que les lecteurs avaient quelques attentes à ce niveau-là.

Enfin, nos fous de Karuta partent à l’assaut d’une toute nouvelle compétition. Ce sera l’occasion de constater les progrès fait par l’ensemble des protagonistes et de découvrir de nouveaux personnages.

En bref

Bien que ce dix-huitième tome soit moins intense puisque le peu de match disputé est assez vite expédié, il n’en est pas moins particulièrement riche dans la manière dont l’auteur s’y prend pour faire évoluer et soigner son intrigue à travers le chemin parcouru par nos jeunes passionnés décidément toujours aussi attachant. Encore un très bon moment de lecture.

8
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (484)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Chihayafuru
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)