9

Critique de Given #2

par snoopy le dim. 29 janv. 2017 Staff

Rédiger une critique
Avec son ambiance si particulière teintée de musique et de sentiments complexes, le premier tome fut un réel coup de cœur. L’auteure nous livrait ainsi une très bonne première partie portée par des protagonistes aux personnalités fouillées qui sont très vite parvenu a nous toucher et a nous intriguer. Le moment de monter sur scène et de faire face a leurs passés et a leurs sentiments est enfin arrivé. Parviendront-ils à se libérer de leurs chaînes ?

Le groupe est sur le point de se produire en live. Mafuyu ne parvient toujours pas à écrire des paroles. Uenoyama de son côté ayant appris le passé de Mafuyu, est un peu e rayé par ce qu’il ressent envers lui. Le moment d’aller sur scène et de faire face à leurs passés et à leurs sentiments est arrivé !

Durant ce second tome, le personnage de Kaji (le batteur) va occuper un peu plus le devant de la scène de bien des manières. L’auteure amorce ainsi tout doucement la suite de son intrigue en s’intéressant aux deux autres membres du groupe. Les quelques bribes de son passé mettent en appétit les lectrices et annonce d’excellentes choses pour le prochain tome.

De retour aux répétitions, les autres membres du groupe vont se rendre compte que quelque chose cloche entre nos deux compères. En effet, ce dernier semble très énervé et s'emporte contre un Mafuyu toujours aussi perdu dans ses pensées. Afin de conserver un minimum de synergie au sein du groupe, Kaji va prêter une oreille attentive à son ami ; une tactique qui semble fonctionner à merveille tant elle permettra au jeune homme de mettre des mots sur ses sentiments et ses angoisses. On appréciera le côté un peu maternel de Kaji qui sans être trop intrusif amènera avec humour Uenoyama à se confier à lui et l’apaiser. Un très bon passage qui viendra relâcher toutes les tensions pour un temps et viendra renforcer son capital sympathie auprès des lectrices.

Quant à Mafuyu, il va reprendre du poil de la bête mais sera toujours incapable d’écrire une seule ligne de sa chanson. Uenoyama va tenter de l'encourager mais conscient d'abriter des sentiments contradictoires en lui aura un peu de mal à lui témoigner plus de réconfort. On ne peut que comprendre ce que le personnage ressent, c’est pourtant lui qui a poussé Mafuyu dans cette direction mais d’un autre côté il n'est pas prêt à entendre ses paroles évoquant son amour perdu. A certains moments, la narration presque introspective renforce notre immersion dans le récit nous interpellant tout en finesse et avec beaucoup de justesse dans le ressenti des personnages.

Ensuite, Kaji sera une nouvelle fois à l’origine de la remise en question d’un des personnages avec des paroles difficile a entendre mais très juste. On est donc assez excité de découvrir si Mafuyu va se réveiller à temps ou non pour le concert, l’auteure donnant quelques bons petits coups de pression; la comparaison entre la situation du groupe et celle d’un jeu est bien trouvée et illustre parfaitement dans quelle galère les membres se retrouvent.

Jusqu'ici, l’auteure ne fait aucun faux pas réussissant à faire évoluer les choses sans se précipitée, la suite va être encore meilleure. En effet, la visite de l'ancien camarade de mafuyu à ce dernier va nous permettre d'obtenir beaucoup de réponses à nos questions. Ainsi, leur passé commun raconté par comme s'il se remémorait avec nostalgie le passé donnera ainsi lieu à un flash back plus parlant qu’à l’accoutumée évoquant subtilement la relation particulière qui liait ses deux amis. Difficile de rester de marbre face à l'histoire qui nous est révélé ressentant de plein fouet la culpabilité et la tristesse des protagonistes.

Le fameux jour du concert est enfin arrivé et c’est un tourbillon de sentiments qui nous attend et qui emportera tout sur son passage, lectrices compris. L’auteure parviendra avec brio a pousser ses idées jusqu'au bout nous laissant presque ébahi par les scènes qui se jouent devant nous. A travers quelques scènes soigneusement choisies et mises en scène, l’auteure évoque le passé de Mafuyu et de son amant avec beaucoup de sensibilité et de pudeur. En quelques cases, on aura tout compris de cette belle relation aussi fusionnelle que destructrice ; tout comme Mafuyu, on sera bouleversé par la tournure dramatique qu'aura prise leur relation nous laissant un sentiment d'incompréhension face au passage à l'acte.

La fin sonne à la fois comme une délivrance et comme un nouveau départ qu’il nous tâte de découvrir au prochain volume.

En bref

Avec un second tome aussi efficace et qualitatif que le premier, Given s’annonce comme une série incontournable que toute fan du genre se doit d’avoir dans sa mangathèque. Répondant totalement à nos attentes en termes d’évolution des personnages, l’auteure nous laisse également entrevoir quelques très bons éléments qui constitueront la suite de son intrigue s’annonçant d’ores et déjà tout aussi passionnante. Il ne reste plus qu’à se jeter sur Links, paru également aux éditions Taifu, en attendant la sortie du prochain tome qui paraitra en mars au Japon. Coup de cœur !

9
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (476)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Given
4
Given T.2

Given T.2

Lire la critique de Given T.2

8
Given T.1

Given T.1 Staff

Lire la critique de Given T.1

Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Laissez un commentaire