7

Critique de Je voudrais être tué par une lycéenne #2

par Skeet le lun. 11 déc. 2017 Staff

Rédiger une critique

Suite et fin de cette courte série clairement divisée en deux parties : la préparation du plan et l'exécution de celui-ci. Bien qu'on soit au courant qu'Haruto a un gros problème psychologique, on se rend encore mieux compte de son étendue. Il a préparé méticuleusement son assassinat mais en plus de vouloir se faire tuer par Maho, il veut qu'il n'y ait aucun trace de son implication dans cette affaire. Un crime parfait inversé en quelque sorte ! Dans ce tome, c'est le personnage de Maho qui est le plus approfondi, même si au final, tous les personnages introduits par l'auteur ont leur utilité. Chacun d'entre eux va jouer un rôle dans l'affaire.


Au final, l'exécution du plan ne prend pas tant de place que ça car le gros du tome est consacré à une explication détaillée du plan d'Haruto, notamment le choix de la jeune fille. Tout ceci rend la chose encore plus dérangeante. Bien qu'on puisse reprocher à ce tome d'être un peu trop explicatif, il n'en demeure pas moins très prenant. Tout se met en place et l'auteur nous dévoile enfin le fin mot de l'histoire. Le scénario imaginé par l'auteur va encore plus loin que ce qu'on imaginait suite à la lecture du premier tome. On a droit à des révélations qui vont encore donner plus de profondeur au scénario. Même si tout ceci peut paraître assez improbable au premier abord, les détails apportés par l'auteur et la psychologie du personnage d'Haruto, prêt à tout pour assouvir son fantasme morbide, font qu'on arrive à y croire malgré tout. En fait cela fait froid dans le dos.


Donc pour ceux qui se posaient la question : oui, on a droit à une vraie fin. Mais comme vous vous en doutez, l'auteur ne s'est pas contenté d'une fin classique et finit même sur une note pessimiste... mais à vous de le découvrir !

En bref

Avec ce second tome, l'auteur nous offre une fin satisfaisante et non convenue. Même si la narration est assez classique et peut-être un peu trop "scolaire" dans ce final, il arrive encore à approfondir ses personnages et son scénario malgré ce format très court. Dérangeante et surprenante, cette série offre une vision réaliste mais aussi assez pessimiste de l'évolution de l'état psychologique des personnes atteinte de troubles sérieux. Une série à découvrir.

7
Skeet Suivre Skeet Toutes ses critiques (627)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Je voudrais être tué par une lycéenne
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)