8

Critique de L'homme qui n'aimait pas les armes à feu #1

par damss le dim. 24 avril 2011 Staff

Rédiger une critique
Une très jolie surprise que cette nouvelle série. Plongé en plein Arizona du XIXe siècle, nous découvrons deux hommes, une vraie brute du nom de Knut (le bourrin sans cerveau), et un homme raffiné du nom de Byron (le calculateur prudent). Ces deux hommes que tout oppose chevauchent pourtant ensemble afin d’assouvir une vengeance commune. D’un autre côté nous découvrons la douce, fragile et sulfureuse Margot, qui se retrouve en très peu de temps dans une hacienda en plein désert, repaire d’une bande de pillards ! Servi par les dessins d’un nouveau jeune auteur très prometteur, et une colorisation qui colle parfaitement à l’histoire, le scénario s’annonce travaillé et aussi bon qu’original. Teinté d’humour, parfois noir, ce western d’un nouveau genre est difficile à qualifier en quelques mots. Tous les ingrédients sont présents pour en faire un bon, mais le scénariste a ajouté le petit plus, un jeune aristo, qui vient complètement en décalage et apporte cette fraicheur et cette originalité si appréciable. Bien rythmé, l'album alterne fusillades, explications et quelques révélations pour planter le décor et l’intrigue. On se rend vite compte que Lupano s’amuse à prendre à contre-pied le lecteur afin de toujours le surprendre, et le rebondissement final en est une belle démonstration. Un premier album donc très positif tant pour le scénario que pour les dessins. J’ai été complètement conquis par l’humour et l’atmosphère créés par les auteurs et je ne peux qu'attendre la suite avec impatience…

En bref

8
damss Suivre damss Toutes ses critiques (910)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de L'homme qui n'aimait pas les armes à feu
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)