7

Critique de Les autres gens #3

par Lauriane le dim. 18 sept. 2011 Staff

Rédiger une critique
Si vous avez été charmés par le côté feuilletonesque de cette bédénovela, ferrés par ces destins croisés auxquels Thomas Cadène distribue rebondissements et suspenses, nul doute que vous lirez d’une traite ce tome 3, illustré par pas moins de 21 dessinateurs. Comme dans le tome 2, Marion Montaigne nous offre un résumé à sa façon des événements précédents. Où en étaient-ils ? Romain envisageait de monter sa propre boîte. Mathilde plaquait tout, désirant partir « loin ». Irène et Henri faisaient chambre à part. Arnaud découvrait la «double-vie de Mathilde ». Camille se sentait mise à l’écart. Emmanuel devenait le toyboy de ses voisins. Hippolyte venait de vivre en direct par téléphone le suicide de son frère Anatole. Et on découvrait d’autres personnages pas piqués des hannetons : Delphine-Véronique ressurgie du passé des cousins Islematy dont elle fut une victime (mais de quoi ???), Léa, la jeune veuve et tout le reste de la famille Offman. Bien entendu dans ce tome, tout le monde évolue (même si Mathilde est suivie par procuration) et de nouveaux personnages apparaissent, laissant ainsi place à de nouveaux cliffhangers…Un soap opéra réussi ! Quant à moi, j’ai été personnellement enchantée de (re)découvrir les talents de Julien Dufour, Nicolas Némiri, Didier Garguilo ou encore Philippe Scoffoni et suis toujours étonnée de constater que le changement de style d'un chapitre à l'autre ne gène en rien ma lecture!

En bref

7
Lauriane Suivre Lauriane Toutes ses critiques (512)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les autres gens
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)