8

Critique de Nocturnes

par Lauriane le ven. 13 janv. 2012 Staff

Rédiger une critique
Léo, écrivain, vit retranché dans une maison de campagne avec sa sœur, Alice. Loin de bénéficier du charme bucolique des petits bourgs ruraux, cette commune-là est des plus inhospitalières, inquiétantes, angoissantes même. Il faut dire que depuis quelques temps, les villageois disparaissent de manière inexpliquée. La peur s’immisce, la suspicion s’installe. Léo est ouvertement accusé des événements par ses voisins. Fait divers ? Je le pensais jusqu’au surprenant moment où il m’a été donné de voir deux Léo…Fantastique ? J’ai cessé de me poser la question tant j’étais intriguée. J’ai poursuivi ma lecture et bien m’en a pris ! Non seulement le trait réaliste de Clarke et la taille de ses cases sont propices à transmettre des émotions, mais les fonds évanescents appuient l’incroyable tension du propos : ils vont tous disparaître, c’est une question de temps. Ils semblent impuissants face à leur bourreau, Léo. Alors, oui, j’admets qu’une partie de l’explication m’est assez rapidement apparue mais ce malicieux scénariste a su aller au-delà de la simple mise en abyme. Il n’abat pas toutes ses cartes avant le dernier acte ! Bluffée.

En bref

On pense parfois savoir où les scénaristes nous emmènent. Et bien Clarke m'a bluffée! Son scénario est très bien construit, la fin surprenante. Le graphisme réaliste, les couleurs, la taille des cases, tout contribue avec justesse à créer une atmosphère irrésistible. Angoisse, suspense, rebondissements...Une agréable découverte!

8
Lauriane Suivre Lauriane Toutes ses critiques (512)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,99€
Boutique en ligne
14,99€
Boutique en ligne
14,99€
Boutique en ligne
14,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)