8

Critique de Asgard #2

par vedge le ven. 25 janv. 2013 Staff

Rédiger une critique
L’épopée magnifique de pied de fer, handicapé que son père n’a pas pu tuer malgré la coutume en cours chez son peuple et de Sieglind l’esclave se poursuit, moitié fuite devant le monstre, moitié combat titanesque où la force pure fait face au courage, la revanche d’un homme sur les dieux. Le froid devient aussi un ennemi omniprésent, invincible, dans ce second tome, comme si l’anguille monstrueuse ne suffisait plus. Il faudra toute la persévérance de ce duo improbable pour ne pas finir gelé dans un coin reculé du pays viking. Le dessin est d’une grande justesse, accessible, précis et humain dans les visages où chaque sentiment se lit et se voit. Remarquable aussi sont les paysages qui nous transmettent la rigueur et le froid, la sombre crainte d’une muraille infranchissable qui pourrait être la fin de la route et de la vie. C’est un beau voyage au cœur des êtres, un beau combat, sorte de Moby Dick revisité au pays blanc des dieux et des hommes guerriers. Il nous montre la chaleur et la profondeur cachée d’un homme derrière une carapace de désillusions et de regrets. Une quête éprouvante où il n’y a finalement nul vainqueur, excepté le lecteur qui, assis au chaud, a pu voyager en deux tomes au cœur de l’enfer, glacé de froid, de peur, en ressentant à l’intérieur une grande chaleur et le frisson de l’aventure. Les dieux puissent en être remerciés.

En bref

8
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2378)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Asgard
7
Asgard T.1

Asgard T.1 Staff

Lire la critique de Asgard T.1

Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)